C3: Lyon renverse le Sparta Prague grâce à Paqueta et Toko Ekambi

Les Lyonnais, dans le sillage de Lucas Paqueta (à gauche), ont dominé le Sparta Prague, battu à domicile 4-3 en Ligue Europa, le 21 octobre 2021
Par Julie DEMARCY / © 2021 AFP

Sans son homme à tout faire Lucas Paqueta, sur le banc au coup d’envoi, et mené 2-0, Lyon s’est fait peur chez le Sparta Prague jeudi en Ligue Europa, avant de renverser le match (4-3) grâce à nouveau au Brésilien et à un doublé de Karl Toko Ekambi.

Après son succès à Glasgow face aux Rangers (2-0) et à domicile contre Brondby (3-0), l’OL enchaîne une troisième victoire et prend le large en tête du groupe A avec 9 points, cinq de plus que le Sparta.

L’entrée décisive de Paqueta samedi avait caché les insuffisances lyonnaises et permis à l’équipe de Peter Bosz de s’imposer face à Monaco (2-0). Sans le Brésilien en première période, l’OL a de nouveau souffert, mais son apparition après la pause a encore fait beaucoup de bien à son équipe, bien mal embarquée.

Les Lyonnais ont été cueillis à froid par un but de Lukas Haraslin (1-0, 4e). Après s’être débarrassé de Xherdan Shaqiri, l’attaquant slovaque du Sparta a vu sa frappe, contrée par Jason Denayer, prendre à contre-pied Anthony Lopes, de retour dans les buts lyonnais après son match de suspension purgé contre Monaco.

Après la recrue Shaqiri, c’est le jeune arrière droit Malo Gusto, titularisé à la place du capitaine Léo Dubois et l’expérimenté Jerome Boateng qui ont été pris à défaut sur le deuxième but, inscrit à nouveau par Haraslin (2-0, 19e), d’une frappe du droit.

Les premières réponses lyonnaises sont venues de Karl Toko Ekambi (18e) et Tino Kadewere (37e), revenu récemment de blessure et titularisé pour la première fois de la saison, mais les deux attaquants ont été mis en échec par le gardien Florin Nita.

Toko Ekambi a fini par relancer les siens peu avant la pause (2-1, 42e). Lancé en profondeur par Boateng, l’attaquant camerounais a cette fois devancé Nita.

Et Paqueta entra

Si Peter Bosz avait attendu la 66e minute contre Monaco pour faire entrer Paqueta, fraîchement revenu d’un match avec sa sélection, il a remis le Brésilien dans son onze dès le retour des vestiaires. L’ancien joueur de l’AC Milan a remplacé dans l’axe Kadewere, encore en manque de rythme.

C’est le capitaine du soir, Houssem Aouar, déjà buteur contre Brondby, qui s’est chargé d’égaliser (2-2, 53e), au terme d’une action collective où Paqueta a été impliqué. Mais c’est le Brésilien qui a fait basculer la partie sur une frappe dans la lucarne, après un service de l’extérieur du pied droit de Toko Ekambi (3-2, 67e). Pour le plus grand plaisir du petit parcage de supporteurs lyonnais.

Lyon s’est encore fait quelques frayeurs en finissant à 10 après l’exclusion de Malo Gusto pour un deuxième carton jaune (74e). Emporté par son élan, le jeune latéral s’est rendu coupable d’une faute sur le double buteur Haraslin.

Même en infériorité numérique, l’OL a réussi à enfoncer le clou grâce au deuxième but de Toko Ekambi (88e, 4-2), sur une passe de Bruno Guimaraes. Son cinquième but en C3 cette saison. Le Sparta a réduit la marque dans le temps additionnel par Ladislav Krejci (4-3, 90+6), sans toutefois changer l’issue du match.

Les Lyonnais n’auront pas vraiment le temps de savourer leur succès. Ils rejouent dès dimanche à Nice (13h00), quatrième de Ligue 1.