C3: Lille ne veut pas brader sa première place

L’entraîneur de Lille, Christophe Galtier, lors du match de groupes de la Ligue Europa à domicile contre l’AC Milan, le 26 novembre 2020
Par Nicolas BLASQUEZ / © 2020 AFP

“Maintenir la dynamique”: déjà qualifié pour les 16es de finale de la Ligue Europa, Lille compte défendre chèrement sa première place face au Celtic Glasgow jeudi en clôture de la phase de poules (21h00).

“On est certes qualifié, mais à mes yeux il est important de finir premier. Au-delà de l’aspect financier, on pourrait être un peu protégé au tirage au sort”, a expliqué l’entraîneur Christophe Galtier mercredi.

“Les joueurs ont fait beaucoup d’efforts et de grandes performances pour être premiers et on doit se battre pour conserver cette place”, a-t-il fait valoir.

Pour ce déplacement au Celtic Park, qui sonnera désespérément creux en raison de la pandémie, il sera encore privé de plusieurs joueurs. Aux blessures musculaires du Brésilien Luiz Araujo et du latéral droit Jérémy Pied est venue s’ajouter l’absence du défenseur central Adama Soumaoro, qui souffre d’une gastro-entérite.

Et si le milieu défensif portugais Renato Sanches fera son retour dans le groupe pour la première fois depuis la trêve internationale, le latéral droit turc Zeki Celik, qui se remet d’une entorse à une cheville, sera encore trop juste pour jouer.

Weah titulaire ?

Christophe Galtier n’aura donc pas beaucoup de solutions en défense et ne pourra pas aligner beaucoup de joueurs en manque de temps de jeu. Mais pour autant, certains devraient avoir une chance à saisir, comme le polyvalent Timothy Weah, qui peut évoluer comme attaquant, milieu ou même latéral.

“Tim est prêt. Est-ce qu’il jouera arrière-droit ? Je ne sais pas ! Il travaille beaucoup depuis le début de la saison et je l’ai vu souvent triste (de ne pas jouer beaucoup). J’ai aimé son entrée face au Sparta Prague et face à Monaco, dans deux rôles différents. C’est son état de forme qui m’incite à le faire démarrer”, a souligné l’entraîneur lillois.

“En tant que jeune joueur, il faut être prêt à jouer à différents postes, même si ce n’est pas quelque chose qu’on aime. Etre latéral est une nouvelle expérience mais j’adore ça. Je suis toujours prêt à me battre et je suis prêt à tout pour aider l’équipe: jouer attaquant, milieu, défenseur, ou même gardien ! Je veux jouer et gagner”, a affirmé l’international américain formé au Paris SG, qui a été blessé toute la saison dernière.

Pour conserver la tête du groupe H devant l’AC Milan, le Losc a les cartes en main: une victoire suffit, et sinon, il faudra que les Transalpins ne s’imposent pas sur la pelouse du Sparta Prague.

Au-delà de cette première place, Christophe Galtier veut que son équipe reste ambitieuse afin de poursuivre sur sa lancée et continuer à enchaîner les bons résultats.

“Les victoires appellent les victoires et il faut maintenir la dynamique, quelle que soit l’équipe qui va démarrer ou celle qui va finir, a martelé l’entraîneur du Losc. Car après on aura encore quatre matches très proches les uns des autres où on devra être compétitif.”

En effet, avec les réceptions de Bordeaux et du PSG et les déplacements à Dijon et Montpellier dans les deux prochaines semaines, les Dogues auront un programme compliqué et devront maintenir le rythme pour espérer conserver leur place sur le podium du Championnat de France.