C1: Victoire indispensable pour l’AC Milan après trois revers

L’attaquant suédois de l’AC Milan, Zlatan Ibrahimovic, quitte le terrain après la défaite, 1-0 face à Porto, lors de leur match de phase de poule de Ligue des Champions, le 19 octobre 2021 au Dragao Stadium
/ © 2021 AFP

Dur, dur, le retour en Ligue des champions pour l’AC Milan: après trois défaites en trois matches, les Rossoneri accueillent le FC Porto, mercredi (18h45), avec l’obligation de gagner pour éviter une sortie de route prématurée.

Pour ce Milan fringant en championnat d’Italie, perdre 1-0 à Porto n’était certes pas la “fin du monde”, avait estimé Zlatan Ibrahimovic après le revers à l’aller au Portugal, le 19 octobre.

Mais après celles contre Liverpool (2-3) et l’Atlético Madrid (1-2), cette troisième défaite en C1 était clairement la plus inquiétante, infligée par l’équipe a priori la plus abordable de ce très relevé groupe B.

S’ils avaient chèrement vendu leur peau face aux Reds à Anfield puis à dix contre onze pendant une heure contre les Colchoneros à San Siro, les Rossoneri étaient passés au travers à Porto, privés de leur allant habituel.

“On a besoin de progresser et d’apprendre de ces matches. Pour beaucoup de joueurs de l’équipe, c’est la première fois en Ligue des champions”, avait reconnu “Ibra”, qui revenait alors tout juste de blessure, après cette prestation ratée.

Mince espoir à entretenir

Milan, co-leader en championnat avec Naples, prouve pourtant chaque semaine sur les terrains de Serie A qu’il sait gagner, avec dix victoires et un nul en onze journées.

Le nouveau succès conquis dimanche soir au stadio Olimpico contre la Roma (2-1), avec beaucoup de maîtrise pendant plus d’une heure puis une bonne dose d’abnégation à dix contre onze après l’exclusion de Théo Hernandez, a encore accru la confiance: “Ce sont des matches qui nous apportent de la force, de la conviction et du moral”, a souligné l’entraîneur Stefano Pioli.

Autant de vertus dont Milan va avoir besoin sur la phase retour de la Ligue des champions pour espérer revenir dans les deux premières places ou, à défaut, décrocher la troisième, synonyme de Ligue Europa au printemps.

En cas de nouvelle défaite contre Porto (4 points) mercredi, les huitièmes de finale de C1 seront officiellement hors de portée. Mais la C3 peut-être également si l’Atlético (4 pts également) gagne à Liverpool (1er avec 9 pts).

Un nul peut entretenir un très mince espoir mais seule une victoire semble vraiment pouvoir offrir à Milan l’occasion de rejoindre Porto et/ou l’Atlético.

Ibrahimovic ménagé?

Le quadragénaire Ibrahimovic peut devenir le buteur le plus âgé en C1 s’il marque… mais sa présence sur le terrain n’est pas acquise. Le Suédois pourrait être ménagé en vue du derby contre l’Inter Milan dimanche, l’autre grand rendez-vous de la semaine des Rossoneri.

Ce qui permettrait à Olivier Giroud de démarrer en pointe, dans un San Siro qui lui réussit bien (la recrue française y a inscrit ses quatre premiers buts milanais).

Pioli n’a pas tranché entre les deux mardi en conférence de presse et a mis en garde ceux qui penseraient trop au derby à venir.

“On ne doit penser qu’au match de demain, on veut mettre fin à cette série de mauvais résultats (…). On ne mérite pas d’avoir zéro point, et on a l’occasion de le montrer”, a-t-il ajouté.

Fin septembre, contre l’Atlético, les tifosi rossoneri avaient célébré le retour de la Ligue des champions à domicile après plus de sept ans d’absence.

Mais contre Porto, ils seront certainement plus exigeants et c’est bien une victoire en C1 à la maison qu’ils réclameront. Cela n’est plus arrivé depuis septembre 2013, contre le Celtic Glasgow (2-0), pour le club italien le plus titré en C1 avec sept trophées (entre 1963 et 2007).