C1: Salah de retour avec Liverpool contre l’Atalanta

Le milieu égyptien de Liverpool, Mohamed Salah, exulte après un but lors du match de groupes de la Ligue des champions sur la pelouse de l’Atalanta Bergame, le 3 novembre 2020
/ © 2020 AFP

Liverpool pourra compter mercredi sur son attaquant égyptien Mohamed Salah, guéri du Covid-19, pour essayer d’assurer en cas de victoire sur l’Atalanta Bergame sa qualification pour les huitièmes de finale de Ligue des champions, a indiqué Jürgen Klopp mardi.

“Mo s’est entraîné avec l’équipe hier (lundi) et il avait vraiment l’air bien. Son test était négatif

-tous les tests (des joueurs et du staff) étaient négatifs-

donc si rien n’a changé depuis hier, il est disponible”, a expliqué l’entraîneur allemand en conférence de presse.

“Maintenant, il faut voir ce qu’on fera de (cet élément) parce qu’il était à l’isolement il y a encore trois jours,”, a-t-il ajouté.

Contre le club italien, corrigé chez lui 5-0 à à l’aller par les Reds 5-0 avant la trêve internationale (5-0), devront en revanche toujours se passer de Virgil van Dijk, Joe Gomez et Trent Alexander-Arnold en défense, ainsi que de Jordan Henderson et Naby Keita au milieu.

En défense centrale, on devrait trouver le Camerounais Joel Matip, le seul défenseur central de métier et d’expérience encore valide, qui tâchera de faire oublier les absents.

“Des joueurs comme ça manqueraient à n’importe quelle équipe, mais chaque joueur devra apporter sa contribution, d’autant que nous avons beaucoup de matches à jouer, donc il y aura des changements dans les semaines à venir”, a-t-il estimé.

“On se sent bien et il faut faire avec les joueurs qui sont là. J’ai toute confiance en mes partenaires pour qu’on évolue à notre meilleur niveau possible”, a poursuivi le joueur.

Avec une victoire, les Reds assureraient leur participation aux huitièmes de finale et même, si l’Ajax ne l’emporte pas contre Midtjylland, la première place du groupe avec deux matches encore à jouer.

Une perspective plus que séduisante dans un calendrier aussi chargé que le leur.

“Il est certain que si on gagne, ça règlera quelques problèmes”, a admis Klopp qui refuse toutefois de s’avancer trop.

“Il faudra qu’on joue, qu’on soit prêts à travailler très dur contre eux. Leur système avec un marquage individuel intégral est vraiment très dur à jouer, c’est pour ça qu’ils ont eu autant de succès ces dernières années”, a rappelé le technicien qui a loué l’adaptabilité de ses joueurs.

“Heureusement que j’ai une équipe assez intelligente. Notre travail (tactique), on le fait en salle de réunion plus que sur les terrains d’entraînement, honnêtement”, a-t-il souligné.