C1: PSG-Basaksehir interrompu pour propos racistes supposés du quatrième arbitre

Le match de Ligue des champions opposant le PSG à Basaksehir au Parc des Princes est interrompu, le 8 décembre 2020
/ © 2020 AFP

Le match de Ligue des champions entre le Paris SG et les Turcs de Basaksehir Istanbul a été interrompu à la 16e minute mardi et les joueurs sont rentrés au vestiaire, après un incident supposé raciste impliquant le quatrième arbitre de la rencontre.

Le staff des Turcs et les joueurs, suivis par ceux du PSG, ont pris la décision de quitter la pelouse après l’exclusion de l’entraîneur adjoint stambouliote Pierre Achille Webo, dénonçant des propos racistes du quatrième arbitre à son encontre.

Après un premier quart d’heure de jeu électrique, alors que le score était de 0-0, le quatrième arbitre Sebastian Coltescu a demandé à l’arbitre principal d’intervenir pour calmer Pierre Achille Webo, trop véhément après une décision arbitrale.

C’est alors que Webo estime avoir été désigné par le terme “negro” avant de recevoir un carton rouge de la part d’Ovidiu Hategan, arbitre principal, roumain comme le quatrième arbitre Sebastian Coltescu.

Le remplaçant de Basaksehir, le Franco-Sénégalais Demba Ba, a alors demandé au corps arbitral pourquoi il désignait une personne selon sa couleur quand elle était noire et autrement quand elle était blanche.

Des joueurs du Paris SG, notamment Neymar, Mbappé et Marquinhos, sont également venus demander des explications.

Au bout de plusieurs minutes de discussion, les joueurs du Basaksehir ont quitté la pelouse, suivis par ceux du club parisien.