C1/Paris SG: Mbappé n’a pas suffi

L’attaquant du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé (c), félicité par ses coéquipiers, après avoir ouvert le score contre Manchester City, lors de leur match de poules de la Ligue des Champions, le 24 novembre 2021 à l’Etihad Stadium
/ © 2021 AFP

L’air de Manchester réussit bien à Kylian Mbappé, buteur mercredi pour la troisième fois en quatre passages dans la ville du nord de l’Angleterre, même si le Paris SG n’a finalement pu contenir la furia de City (2-1).

Grand absent de la demi-finale retour de C1 la saison passée, en raison d’une blessure au mollet, Mbappé avait regardé des tribunes ses coéquipiers s’incliner 2-0, après avoir déjà perdu 2-1 à l’aller et perdre leur rêve de deux finales consécutives.

Mais mercredi, pour son 50e match sur la plus belle scène européenne, il a été le plus actif et le plus tranchant d’une triplette “MNM” presque invisible en première mi-temps et un peu maladroite en seconde.

Il a même été tout près d’offrir au PSG un exploit retentissant.

Au tout début de la seconde période, il s’était retrouvé à la conclusion d’un joli contre parisien et d’un centre légèrement dévié de Lionel Messi pour trouver le petit espace entre les jambes d’Ederson et ouvrir le score (0-1, 50e).

Déjà juste avant la pause, parfaitement servi dans un intervalle par Neymar, le troisième larron de l’attaque, il s’était présenté en bonne position devant le but, mais son plat du pied “à la Thierry Henry” s’était envolé largement au-dessus (44e).

Son but avait tout d’un hold-up, mais avec “Kyky”, “Ney” et “Leo”, ses trois braqueurs en chefs, le Paris SG s’est fait une spécialité des victoires pas forcément méritées.

L’Etihad avait déjà été le berceau de ses premiers exploits européens, quand le monde du football découvrait émerveillé son jeu tout en vitesse, en instinct et en insouciance.

En 2017, il avait marqué le but du 2-1 pour Monaco lors d’un huitième de finale aller perdu finalement 5-3.

Taillé pour les grands rendez-vous

Ce but, son tout premier dans la compétition la plus prestigieuse en Europe, s’était d’ailleurs révélé décisif, puisque l’ASM était passé au bénéfice des buts inscrits à l’extérieur après avoir gagné le retour 3-1, avec un nouveau but de Mbappé.

En 2019, il avait aussi marqué le but du 2-0 face à Manchester United à Old Trafford, en 8e de finale aller.

Un avantage qui, cette fois, ne devait pas suffire au retour avec le pénalty controversé transformé dans les tout derniers instants par Marcus Rashord (1-3).

Il a en tout cas une nouvelle fois confirmé qu’il était un joueur taillé pour les grands rendez-vous qui le motivent comme jamais.

La saison dernière, il avait inscrit 4 buts à Barcelone, dont un triplé au Camp Nou et un doublé à Munich lors du quart de finale aller face au Bayern.

Alors que son avenir reste incertain, même si un départ en fin de contrat de Paris semble de plus en plus probable cet été à mesure que les semaines s’écoulent, il se montre constamment sous son plus beau jour quand le niveau d’adversité s’élève.

Si le Real Madrid part avec une large avance dans son coeur, on l’a vu venir taper dans la main de Pep Guardiola à l’occasion d’un arrêt de jeu en plein match.

Un signe de connivence entre grands auquel appartient depuis un moment Mbappé et dont le Paris SG espère bien pouvoir profiter encore au moins quelques mois dans sa quête d’une Ligue des champions où il sait qu’il devra être à son maximum pour rivaliser avec les autres grosses écuries.