C1: Neymar se pose en “premier guerrier” du PSG avant la revanche contre City

L’attaquant brésilien du Paris-SG, Neymar, lors du match de Ligue 1 contre Lens, au Parc des Princes, le 1er mai 2021
/ © 2021 AFP

L’attaquant vedette du Paris SG Neymar, décevant lors de la demi-finale aller de Ligue des champions contre Manchester City (perdue 2-1), a promis d’être “le premier guerrier qui partira au combat” lors du match retour mardi en Angleterre, selon des déclarations au site internet du club.

“Nous avons eu un match aller très difficile contre Manchester City, mais nous devons y croire, peu importe ce que disent les statistiques ou notre pourcentage de chance de gagner”, a lancé la superstar brésilienne dans ces propos diffusés dimanche par le PSG, à deux jours de cette affiche à l’Etihad Stadium.

“Je pense que chaque Parisien doit croire en nous! Je suis en première ligne, et je serai le premier guerrier qui partira au combat pour l’équipe. Je vais donner le meilleur de moi-même et je ferai tout pour ramener cette qualification quoi qu’il arrive, même s’il faut mourir sur le terrain”, a ajouté Neymar.

Ce ton bagarreur intervient alors que les Parisiens, coupables de s’être effondrés en seconde période au match aller, sont en ballottage défavorable pour atteindre la finale de la C1 le 29 mai à Istanbul, qui serait leur deuxième consécutive après celle perdue à Lisbonne l’été dernier contre le Bayern Munich (1-0).

Samedi contre Lens, les Parisiens ont peiné pour s’imposer (2-1) en Ligue 1, Neymar ne niant pas une certaine lassitude au sein du groupe parisien.

“Une grande partie de l’équipe était un peu fatiguée, encore plus mentalement que physiquement, et nous devions récupérer le plus tôt possible”, a-t-il commenté.

Mais le N.10 du PSG a salué le bon résultat obtenu pour rester dans le sillage du leader Lille à trois journées du terme de la saison en L1.

“Nous avons obtenu ce dont nous avions besoin, à savoir la victoire”, a-t-il fait valoir. “Nous avons encore quelques détails à améliorer bien sûr, mais nous avons fait le plus important, nous avons cette victoire pour nous maintenir en vie dans la lutte pour le titre.”

Le PSG, déjà vainqueur du Trophée des champions en janvier, peut encore décrocher trois trophées cette saison: actuel 2e de L1, il doit disputer une demi-finale de Coupe de France le 12 mai à Montpellier et vise également un premier sacre en Ligue des champions, objectif avoué de ses propriétaires qatariens.