C1: Mbappé, le détonateur du PSG

Kylian Mbappé vient d’ouvrir le score pour le PSG contre le RB Leipzig, au Parc des Princes, le 19 octobre 2021
Par Alexis HONTANG / © 2021 AFP

Avec un but, une passe décisive et un penalty provoqué, la star du Paris SG Kylian Mbappé a réalisé une grande performance contre le RB Leipzig (3-2), mardi en Ligue des champions, qui a rappelé à quel point il était indispensable pour son équipe.

Son futur se dessine peut-être du côté du Real Madrid, qu’il pourrait rejoindre cet été après l’échec des négociations sur sa prolongation de contrat expirant en juin 2022.

Mais aujourd’hui, “Kyky” est un Parisien, qui ne laisse rien transparaître de ses doutes sur l’avenir. Il continue d’écrire la légende de la saison 2021/22 avec la gourmandise d’un joueur qui veut tout gagner.

“Je suis là pour aider le club, pour qu’on joue du mieux possible, donc si je suis bon, c’est que les coéquipiers m’ont mis dans les meilleures conditions”, a déclaré le buteur sur RMC Sport.

Le prochain chapitre s’annonce prometteur, puisque ce succès ouvre la porte des huitièmes de finale aux hommes de l’entraîneur Mauricio Pochettino, en tête de leur groupe après trois journées.

Mbappé devrait encore en être le protagoniste. “Quand l’équipe a besoin de lui, il apparaît”, a résumé “Poche” vendredi, après le succès contre Angers (2-1) qui a porté la griffe du Bondynois, auteur d’un but et d’une passe décisive.

Contre Leipzig, en l’absence de Neymar, blessé aux adducteurs, il a renfilé son costume de super-héros, quand ses coéquipiers ont réclamé son aide, dans un match piégeux. Il l’a terminé avec le trophée de joueur du match.

compteur débloqué en C1

C’était sa soirée, au point que Lionel Messi l’a laissé tirer le penalty dans le temps additionnel (90e+3), alors que la superstar argentine avait réussi le sien plus tôt (73e).

Mais la tentative du Français a fui au-dessus de la barre transversale.

“C’est normal (que Messi ait tiré le premier penalty, NDLR), c’est le meilleur joueur du monde. Le premier, il doit le tirer. Il m’a laissé le deuxième et je l’ai manqué”, a résumé Mbappé, sur Canal+.

Mais résumer son match à cette action serait injuste pour l’avant-centre de 22 ans, sans lequel le PSG, mené 2-1 à l’heure de jeu, aurait peut-être perdu le match.

Il a fallu tout le réalisme, tout le talent, toute la vitesse du N.7 pour voir le club de la capitale relever la tête.

Son ouverture du score (9e) a rassemblé toutes les qualités du Bondynois, jamais aussi fort que lorsqu’il a du champ pour jouer ses un-contre-un.

Seul face à lui, le défenseur Willi Orban s’est fait aspirer par la tempête Mbappé, qui a dévalé les 40 derniers mètres de Leipzig après un service de Julian Draxler, à la conclusion d’un contre éclair.

Il s’agit de son premier but de la saison en Ligue des champions, et de son quatrième sur ses quatre derniers matches.

Mais la suite a été plus difficile pour lui. Malgré plusieurs dribbles qui ont régalé le public, comme un hommage à Ronaldinho, invité d’honneur de la soirée, le Français n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent.

Plus passeur que buteur

Les difficultés rencontrées par les milieux de terrain derrière lui, Ander Herrera et Idrissa Gueye, ont tari son canal d’approvisionnement.

Son salut est venu d’un joueur allemand: la passe ratée de Tyler Adams s’est transformée en offrande pour Mbappé qui, lancé, servait Messi pour le 2-2 (67e).

“Kyky” aime jouer l’altruiste: cette saison, il a réalisé plus de passes décisives (7) que de buts (6)!

Il en mériterait une “assist” supplémentaire, puisqu’il a provoqué le penalty qu’a transformé Messi (73e) pour la victoire.

Une nouvelle fois, sa vitesse lui a permis de gagner son un-contre-un et Mohamed Simakan, battu, n’a pu que le bousculer.

Son échec sur penalty dans le temps additionnel l’a privé de la cerise sur le gâteau, mais la suite s’annonce bien alléchante.