C1: Mbappé et le PSG marquent les esprits, Messi marque le pas

Le joueur de football du Paris Saint-Germain Kylian Mbappe lors du match de Ligue des Champions disputé le 15 février contre le Real Madrid au stade du Parc des Princes à Paris.
Par Alexis HONTANG / © 2022 AFP

Entre Kylian Mbappé étincelant, Lionel Messi encore décevant et Neymar convalescent mais convaincant quand il est rentré, le Paris SG doit encore régler sa “MNM” dans sa quête de triomphe en Ligue des Champions.

Mais son succès référence contre un Real Madrid largement dominé mardi (1-0), avec un Marco Verratti de gala, lui donne de la sérénité pour travailler, jusqu’au huitième retour (9 mars).

Mbappé, un match de “légende”

Son exploit a fait la “une” des deux côtés des Pyrénées, mercredi. “Qu’est-ce qu’il est bon ce Mbappé !”, s’exclament les Espagnols de Marca.

L’homme providentiel du PSG a marqué en solo le but de la victoire à la 94e minute, concrétisant une prestation collective aboutie du PSG. Il a effacé d’un passement de jambes trois défenseurs avant de tromper d’une frappe enroulée un Thibaut Courtois pourtant dans un grand soir.

“Une action décisive qui va nourrir sa légende”, s’enthousiasme le quotidien sportif L’Equipe.

“Je suis toujours concentré, c’est le lot de tous les attaquants. On veut décanter la situation tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin du match”, a déclaré le joueur, qui a récompensé la domination du PSG.

Avec un “Kyky” (5 buts, 4 passes décisives en C1 cette saison) dans un tel état de grâce, les Parisiens peuvent voir loin. A 23 ans, le Bondynois est déjà à maturité pour briller lors des grands rendez-vous européens.

Les jambes ? Aucun Madrilène n’a tenu son rythme. La tête ? Il a fait abstraction du contexte si particulier, qui a valu son nom être scandé par les supporters… du Real avant le coup d’envoi. Tous le voient rejoindre la “Maison blanche” l’été prochain à l’expiration de son contrat fin juin avec le PSG.

“Je savais que j’étais attendu, mais je suis devenu le genre de joueur qui est toujours attendu. Je voulais me concentrer sur mon football”, a expliqué Mbappé.

“C’est le meilleur joueur qu’il y a actuellement dans le foot”, a reconnu l’entraîneur du Real Carlo Ancelotti, sur RMC Sport.

Messi, la légende se cherche

Pour l’entraîneur du PSG Mauricio Pochettino, le meilleur joueur au monde s’appelle Lionel Messi, et il n’y a pas de débat là-dessus.

Sauf que le septuple Ballon d’Or (34 ans) lui donne rarement raison depuis qu’il a signé au PSG en août dernier. Convaincant à Lille dix jours plus tôt (5-1), l’Argentin a été en dedans face au Real.

Il a raté un penalty (62e), détourné par Courtois, qui pourrait peser lourd après le match retour. Dans le jeu, l’homme aux 125 buts en C1 a tentéses 75 passes en font le troisième Parisien le plus actif dans le secteur

, mais sans être décisif.

“Messi a joué un grand match pour moi, il a manqué un penalty, mais c’est le football. Si l’équipe a bien joué c’est aussi parce que +Leo+ a connecté tous les éléments”, l’a défendu Pochettino.

Son match illustre bien ses six premiers mois dans la capitale, entre engagement et malchanceil a touché sept fois les poteaux en L1 cette saison !

Peut-il s’adapter enfin à sa nouvelle vie parisienne et à une équipe qui, contrairement à Barcelone, ne joue pas forcément que pour lui ? Il a trois semaines pour retrouver son efficacité.

Neymar, pour compléter une “MNM” légendaire

La présence attendue de Neymar au stade Santiago-Bernabeu devrait bien aider Messi. De retour sur un terrain mardi soir après deux mois d’absence en raison d’une entorse de la cheville gauche, le Brésilien a livré 20 minutes intéressantes, avec des percées, une occasion, et la dernière passe pour Mbappé, d’une jolie talonnade.

Avec son N.10 aux cheveux péroxydés, le PSG retrouve son trio magique “MNM” qui, jusque-là, n’a eu que trop peu d’occasions pour s’exprimer, à cause d’absences fréquentes.

Trois matches sont au programme (Nantes, Saint-Etienne, Nice) pour recréer les automatismes avant Madrid.

“On n’a pas beaucoup joué ensemble. Mais avec ce type de joueurs, pas besoin de beaucoup de temps, a assuré Mbappé. +Ney+ a apporté un souffle différent quand il est entré. On va essayer de le mettre dans les meilleures conditions.”

L’évolution de la “MNM” sera le principal fil rouge des prochaines semaines pour le PSG qui, mercredi, a bon espoir de le dérouler encore quelques mois, jusqu’à la finale le 28 mai à Saint-Pétersbourg.