C1: Manchester City ne doit “pas laisser d’espaces” à Haaland

L’entraîneur de Manchester City Pep Guardiola avant un match de Coupe d’Angleterre contre Everton à Goodison Park, le 20 mars 2021
/ © 2021 AFP

Chassé de la Ligue des champions l’an dernier en quart de finale par Lyon (3-1), Manchester City retente sa chance mardi contre le Borussia Dortmund d’Erling Haaland, auquel il ne faudra “pas laisser d’espaces”, prévient Rodri, le milieu espagnol des Citizens.

. Principaux points des conférences de presse d’avant-match:

. “Pas d’espaces” à Haaland

Rodri: “C’est incroyable ce qu’il fait à son âge (20 ans ndlr), mais on ne se focalise pas sur un seul joueur, mais sur un collectif. Ils ont une équipe très offensive. Des fois c’est un jeu un peu anarchique, mais il vous prennent en contre-attaque en profitant des espaces. Il ne faudra pas laisser d’espaces. Nous ne devons pas changer notre style de jeu, la clef est de contrôler le match à notre façon.”

Pep Guardiola, entraîneur de ManCity: “Si Haaland va venir à Manchester City? Je ne sais pas, c’est une question pour son agent, pour Dortmund. C’est un buteur exceptionnel, les chiffres parlent tout seuls, mais ce serait inapproprié pour moi de parler d’un joueur d’un autre club. Mais même un aveugle se rendrait compte que c’est un joueur fantastique, pas besoin d’être un manager. (Comment l’arrêter?) C’est mathématique: les buteurs ont plus de chances de marquer dans la surface, moins ils passent de minutes dans la surface, moins ils ont de chance de marquer…”

. Dortmund veut être “bien réveillé”

Edin Terzic (entraîneur de Dortmund): “J’ai vu leur match contre Leicester. Ils ont eu par moments jusqu’à 94% de possession. Nous devons être prêts à accepter ces phases, à nous défendre. Nous devrons être bien réveillés, bien fermer les espaces et conquérir les ballons. Il nous faudra être efficaces et précis dans nos passes. Lorsque nous sommes lancés, il est difficile aussi de nous arrêter”.

. Sancho absent pour déchirure musculaire

Terzic: “Jadon est resté en Allemagne. Il a repris la course, mais on ne peut pas encore compter sur lui pour les semaines à venir”

. Lyon, souvenir douloureux

Rodri (à propos de l’élimination par Lyon la saison dernière): “C’était un échec, mais c’était seulement sur un match, c’est différent, là nous avons la possibilité de renverser la situation et de prouver que nous sommes prêts pour ce défi. L’important est de rester calme, de penser au match et pas aux répercussions du résultat, aux médias”.

Guardiola: “Bien sûr, c’est resté dans ma tête des semaines, tout l’été. Évidemment c’était douloureux, mais au final que peut-on faire? Il faut préparer la saison suivante, et nous revoilà à essayer à nouveau.”

. Grand club ou grande équipe?

Guardiola: “Nous sommes déjà un grand club, pas une grande équipe mais un grand club, avec toutes les infrastructures et l’organisation. Mais tout le monde ici, moi, les joueurs, veut faire mieux que ce que nous avons fait jusqu’ici dans cette compétition.”

Terzic: “Manchester City est actuellement la meilleure équipe du monde. Ils ont gagné 26 de leurs 27 derniers matches, ils ont une incroyable qualité individuelle, au niveau technique et tactique, ils évoluent au plus haut niveau, dans le pressing, sur les coups de pieds arrêtés, ils sont les meilleurs du monde. C’est une tâche exaltante qui nous attend, mais nous avons gagné le droit de jouer ce match, par nos résultats, personne ne nous a fait cadeau de ce quart de finale”.