C1: Manchester City flambe face au RB Leipzig malgré Nkunku

Le milieu de terrain de Manchester City Jack Grealish célèbre son but lors de la victoire de Manchester City (6-3) contre Leipzig mercredi 15 septembre à Manchester dans le cadre de la première journée de la Ligue des champions
/ © 2021 AFP

Manchester City déjà impressionnant: le vice-champion d’Europe a débuté en fanfare la phase de poules de la Ligue des champions en expédiant Leipzig (6-3) mercredi, malgré un triplé du Français Christopher Nkunku qui a longtemps maintenu le RB dans le match.

A l’Etihad Stadium, pas moins de neuf buts ont été inscrits dans ce match débridé qui lance parfaitement la campagne des “Citizens” dans le groupe A: l’équipe de Pep Guardiola, qui fêtait son 300e match sur le banc du club mancunien, prend la tête (3 pts) avant d’aller affronter le 28 septembre le Paris SG (1 pt), freiné à Bruges mercredi soir (1-1).

Avant cette revanche de la demi-finale remportée au printemps par City contre Paris (2-1, 2-0), les Citizens ont étalé toute leur virtuosité offensive.

Il y a eu une tête puissante de Nathan Aké sur corner (15e), un but contre son camp du défenseur français Nordi Mukiele (28e), un penalty de Riyad Mahrez (45e+2), une frappe enroulée magistrale de l’onéreuse recrue Jack Grealish (56e), un tir tendu du latéral Joao Cancelo (75e) et une frappe à angle fermée de Gabriel Jesus (85e) pour clore la marque.

Dans ce festival offensif, la belle prestation de Nkunku est presque passée au second plan, malgré le triplé inscrit par l’ancien joueur du Paris SG, son premier dans cette compétition (42e, 51e, 73e). Et son partenaire Angelino a été exclu à la 79e minute.

C’est la preuve que les défenses n’ont pas brillé mercredi et cela ressemble à un axe d’amélioration pour Guardiola avant d’aller défier son ancien protégé Lionel Messi et les stars parisiennes dans deux semaines au Parc des Princes.