L’entraĂ®neur de Lyon Rudi Garcia suit le match contre Rennes, en L1, le 15 dĂ©cembre 2019 Ă  DĂ©cines-Charpieu
Par Francois-Jean TIXIER / © 2019 AFP

L’entraĂ®neur de Lyon Rudi Garcia ne veut pas “se prĂ©senter en victime” devant la Juventus Turin en 8e de finale de la Ligue des champions, Ă©voquant mĂŞme “une chance Ă  saisir” malgrĂ© la perte de Memphis Depay et Jeff Reine-AdelaĂŻde, gravement blessĂ©s dimanche contre Rennes.

Q: Quel est votre sentiment après ce tirage qui a désigné la Juventus comme adversaire de Lyon en 8e de finale?

R: “Si nous nous sommes qualifiĂ©s, c’est pour affronter ce genre d’adversaire. Nous avons hâte d’y ĂŞtre pour relever un gros challenge très excitant. Nous savions que nous tomberions sur une très grosse Ă©quipe et que nous serions outsiders. Il faudra faire l’exploit pour aller en quarts de finale et nous ne nous prĂ©senterons pas en victime expiatoire. Nous ferons tout pour saisir notre chance. Il faudra ĂŞtre performant sur les deux matches et en entier”.

Q: Que savez-vous de cette Ă©quipe ?

R: “Elle est championne d’Italie depuis de nombreuses annĂ©es, elle est en tĂŞte de son championnat et possède de grands joueurs comme Cristiano Ronaldo. Ils ont une des meilleures dĂ©fenses d’Europe. La marque de fabrique de la Juve est d’encaisser peu de buts. On retrouvera Miralem Pjanic que l’on connaĂ®t tous. C’est toujours bien de jouer contre les meilleurs joueurs sur le terrain. Nous avons, de notre cĂ´tĂ©, perdu deux joueurs importants dimanche. Nous prĂ©fĂ©rerions les avoir avec nous qu’Ă  l’infirmerie”.

Q : Ce tirage a-t-il moins de saveur avec la perte de deux de vos joueurs importants ?

R: “Oui, mais il faut avancer, nous n’avons pas le temps de nous lamenter. DĂ©jĂ  car nous jouons mercredi en coupe de la Ligue et qu’il faut se qualifier. De toute façon, il faudra faire sans eux. Nous n’avons pas le choix. Nous verrons oĂą en sont les deux clubs sur leurs effectifs en fĂ©vrier-mars”.