C1: Lille renaît à Séville, le Bayern et la Juventus en huitièmes

L’attaquant français de Lille, Jonathan Ikoné, est félicité par le milieu de terrain portugais Renato Sanchez, après avoir marqué le 2e but face à Séville, lors de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, le 2 novembre 2021 au Stade Ramon Sanchez Pizjuan
Par Julie DEMARCY / © 2021 AFP

Renversant et héroïque à Séville (2-1), Lille tient enfin son premier succès en C1 et se relance totalement dans son groupe, alors que le Bayern Munich et la Juventus sont déjà en huitièmes après leurs victoires lors de la 4e journée.

Groupe G: Lille gagne enfin, Wolfsburg se replace

Lille devait gagner pour entretenir l’espoir. Les champions de France, d’abord largement dominés, l’ont fait avec la manière en renversant Séville au stade Sanchez Pizjuan (2-1). Leur premier succès en C1 depuis 2012. Les voilà complètement relancés dans le groupe G, où ils remontent à la deuxième place à deux points du leader Salzbourg, battu à Wolfsburg (2-1), autre grand gagnant de la soirée.

L’ancien Marseillais Lucas Ocampos a ouvert le score pour Séville (1-0, 15e). Lille a pu compter à nouveau sur son buteur Jonathan David pour égaliser sur penalty avant la pause (1-1, 43e). Jonathan Ikoné, en embuscade pour reprendre une frappe de Zeki Celik repoussée par le poteau, a permis aux Dogues de passer devant au retour des vestiaires (2-1, 51e)

Salzbourg avait l’opportunité de se qualifier, mais dans ce groupe décidément très indécis, les Autrichiens ont chuté en Allemagne (2-1). Leur première défaite en compétition officielle depuis le 21 avril.

Surpris dès la 3e minute par un but de Ridle Baku (1-0), Salzbourg a égalisé par Maximilian Wöber sur coup franc (1-1, 30e). Lukas Nmecha, déjà buteur à l’aller, a donné l’avantage à Wolfsburg (2-1, 60e) désormais troisième avec le même nombre de points que Lille.

Groupe E: Lewandowski stratosphérique, le Barça va mieux

La qualification tendait les bras aux Bavarois. Les coéquipiers de Robert Lewandowski sont sans surprise en huitièmes grâce à leur succès 5-2 à domicile face à Benfica. Pour son 100e match en Ligue des champions, l’attaquant polonais s’est offert un triplé (26e, 61e, 84e). Huit buts en quatre matches de C1, 81 buts au total dans la compétition reine, le candidat au Ballon d’Or affole toujours les compteurs. Buteur, il a également été passeur décisif pour Serge Gnabry (32e). Leroy Sané a aussi marqué pour le Bayern (49e), qui a toutefois encaissé ses deux premiers buts en C1.

Sur la voie de la guérison: le FC Barcelone a enchaîné un deuxième succès consécutif en C1 face au Dynamo Kiev. Vainqueur des Ukrainiens au Camp Nou (1-0), les Catalans se sont imposés sur le même score à Kiev grâce à Ansu Fati (70e) et se replacent pour la qualification, à la deuxième place derrière l’intouchable Bayern. Après des débuts catastrophiques en C1 et très laborieux en Liga, le licenciement de Ronald Koeman, remplacé l’intérimaire Sergi Barjuan, les Blaugrana reprennent un peu de couleurs.

Groupe F: Ronaldo sauve encore Manchester United

Déjà sauveur de Manchester United contre Villarreal et l’Atalanta, Cristiano Ronaldo, auteur d’un doublé, a permis aux siens d’arracher le point du nul à Bergame (2-2). Battue sur le fil 3-2 par les Mancuniens après avoir mené 2-0 à l’aller, l’Atalanta pensait tenir sa revanche, mais c’était sans compter sur le Portugais de 36 ans. Aux buts de Josip Ilicic (1-0, 12e) et Duvan Zapata (57e), Ronaldo a répondu deux fois (45+1, 90+1). Les Mancuniens, qui ont toutefois perdu Raphaël Varane sur blessure, conservent la tête du groupe avec 7 points devant Villarreal, 7 points également après son succès face aux Young Boys (2-0). L’Atalanta est troisième à deux points du duo.

Groupe H: la Juve se soigne en C1, Chelsea enchaîne

Largement distancée en Serie A (9e à 16 points des co-leaders Naples et Milan), la Juventus a pris de l’avance en C1 où elle est déjà en huitièmes. Les Turinois ont poursuivi leur sans-faute avec un quatrième succès, face au Zénit Saint-Pétersbourg (4-2) à Turin. L’équipe de Massimiliano Allegri s’est imposée grâce à un doublé de Paulo Dybala (11e, 58e sp), un but de Federico Chiesa (74e) et autre d’Alvaro Morata (82e).

Le tenant du titre Chelsea s’est contenté d’un court succès à Malmö (1-0). Si les Blues menaient déjà 3-0 à la pause lors de leur large victoire (4-0) contre les Suédois à Stamford Bridge, ils ont cette fois peiné à concrétiser leur domination. La solution est finalement venue de Hakim Ziyech (1-0, 56e).

L’essentiel est fait pour les hommes de Thomas Tuchel, qui n’ont plus perdu depuis leur revers chez la Juventus fin septembre (1-0). C’est face aux Turinois que les Londoniens joueront leur qualification le 23 novembre à domicile.