C1: Lille mal embarqué après sa défaite à Salzbourg (2-1)

La joie des joueurs de Salzbourg, après avoir battu Lille, 2-1, lors de leur match de poule de la Ligue des Champions, le 29 septembre 2021 à Salzbourg
/ © 2021 AFP

Malgré un bon début de rencontre, Lille a été battu logiquement sur la pelouse de Salzbourg (2-1) et a compromis son avenir en Ligue des champions, mercredi lors de la 2e journée.

Les Autrichiens l’ont emporté grâce à un doublé du prodige allemand de 19 ans Karim Adeyemi, qui a inscrit deux penaltys (35e, 53e), tandis que le Turc Burak Yilmaz avait redonné espoir au Losc en marquant sur un coup franc mal négocié par le gardien adverse (63e).

Les Nordistes, pas assez tranchants dans les trente derniers mètres, ont été punis par une formation salzbourgeoise jeune et joueuse et sont déjà au pied du mur avant la double confrontation face au favori du groupe B, le FC Séville, qui a arraché l’égalisation à Wolfsburg (1-1).

Le Losc, qui restait pourtant sur deux succès consécutifs en Ligue 1 dont un très convaincant à Strasbourg samedi (2-1), n’a pas réussi à confirmer face au champion d’Autriche et semble encore loin de son niveau affiché il y a quelques mois.

L’entraîneur Jocelyn Gourvennec avait créé la surprise en titularisant les latéraux Tiago Djalo et Gabriel Gudmundsson, peut-être en vue du choc contre Marseille dimanche en championnat. Burak Yilmaz, laissé au repos samedi, avait retrouvé sa place dans le 11 de départ et n’a pas tardé à se montrer en tirant au-dessus dès la deuxième minute de jeu.

Les Lillois, bien en place, ont réussi un bon début de match et n’ont pas laissé beaucoup d’espaces à Salzbourg, qui a sans cesse cherché à trouver Adeyemi, d’abord sans succès.

Mais à la demi-heure de jeu, le Losc a été pris sur un de ses points forts: la transition. Après une perte de balle aux abords de la surface autrichienne, Adeyemi a été lancé dans le dos de la défense nordiste et a été déséquilibré dans la surface par un tacle de Sven Botman. Après avoir consulté la VAR, l’arbitre a accordé un pénalty qui a été transformé par l’attaquant allemand, même si Grbic a touché le ballon (1-0, 35e).

5 penaltys pour Salzbourg

Quelques minutes plus tard, Salzbourg a failli assommer les Lillois sur un corner: Nicolas Seiwald a trouvé la tête de Rasmus Kristensen qui a catapulté le ballon sur le poteau, tandis que Maximilian Wöber a envoyé sa reprise dans le petit filet (41e). Et dans le temps additionnel, José Fonte a détourné un tir d’Adeyemi qui prenait le chemin du but (45e+1).

Les Autrichiens ont fini par faire le break dès le retour des vestiaires, sur un nouveau penalty, leur cinquième en deux matches après les trois obtenus en Andalousie: sur un coup franc de Wöber, Yilmaz a détourné le ballon de la main et Adeyemi a cette fois tiré plein axe pour doubler la mise (2-0, 53e).

Gourvennec a alors réalisé un triple changement pour réveiller son équipe: Jonathan Ikoné, Jonathan Bamba et Amadou Onana ont remplacé Gomes, Weah et Xeka (60e). Dans la foulée, Yilmaz a relancé les Dogues sur coup franc… grâce à une bévue de Philipp Köhn, qui a totalement raté son intervention (2-1, 63e).

Galvanisé par ce but inespéré, Lille a tenté d’emballer la rencontre avec la fraîcheur des entrants et a commencé à faire douter Salzbourg, à l’image d’un joli rush de Jonathan David ponctué d’une frappe écrasée, alors qu’Ikoné était seul sur sa droite (68e).

Mais le soufflé est vite retombé et les Autrichiens, très solides, ont remporté un succès logique et pris la tête du groupe B avec quatre points, devant Séville (2), Wolfsburg (2) et Lille (1).