C1: les joueuses du Bayern prennent le dessus sur Chelsea en demi-finale aller

Les joueuses du Bayern fêtent leur premier but lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions, à Munich, le 25 avril 2021
/ © 2021 AFP

Le Bayern Munich a pris une petite option sur la finale de la Ligue des champions féminine dimanche, en s’imposant 2-1 à domicile contre les championnes d’Angleterre Chelsea, en demi-finale aller.

Les gagnantes de cette confrontation affronteront en finale le 16 mai à Göteborg (Suède) le Paris SG ou Barcelone, qui se sont séparés sur un nul 1-1 à l’aller à Saint-Germain-en-Laye.

Le pronostic pour le match retour dans une semaine est d’autant plus difficile que la rencontre a été extrêmement équilibrée. Si Chelsea a eu la possession (64%), l’efficacité était Munichoise.

L’attaque de feu des Londoniennes, emmenée par la star Pernille Harder, a buté sur une équipe bavaroise à la défense de fer (8 buts encaissés en 19 matches de Bundesliga).

Les Bavaroises ont marqué sur leur première occasion, après une erreur de la gardienne londonienne Ann-Katrin Berger. L’Allemande de Chelsea a échappé un ballon sur un centre de Hanna Glas, et Sydney Lohmann n’a eu qu’à le pousser dans le but depuis le coin des six mètres.

Les championnes d’Angleterre ont ensuite égalisé de façon pour le moins chanceuse, sur un coup de billard: coup franc, et dégagement de la défense munichoise directement sur la tête de l’attaquante Melanie Leupolz, qui a été elle-même toute surprise de voir le ballon filer dans la lucarne bavaroise (1-1, 23e).

Leupolz, transférée l’été dernier du Bayern vers Chelsea, a célébré avec modestie ce but à l’extérieur, pourtant infiniment précieux dans l’optique du match retour.

Au retour des vestiaires, les Londoniennes ont continué à mettre la pression, pour s’efforcer enfin de convertir leur possession en occasions de but. En vain.

Hanna Glas, la défenseur latérale déjà à l’origine de l’ouverture du score, a donné la victoire au Bayern d’un but superbe. Lancée sur la droite, elle a déstabilisé sa vis-à-vis Jonna Andersson pour s’ouvrir un angle et placer un tir puissant du gauche de l’angle de la surface, en pleine lucarne (2-1, 56e).

Chelsea, facile tombeur du champion d’Allemagne Wolfsburg en quart de finale (2-1, 3-0), va devoir trouver la faille au retour pour marquer au moins le but qui lui ouvrirait la voie de la finale.