C1: le Real en danger, Marseille veut finir en beauté

L’entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane lors d’un match contre le Shakhtar Donetsk, au stade Alfredo Di Stefano, le 21 octobre 2020
Par Clément VARANGES / © 2020 AFP

Le Real Madrid et Zinédine Zidane jouent leur survie contre Mönchengladbach mercredi en Ligue des champions, lors d’une dernière journée des poules qui oppose le Manchester City de Pep Guardiola à Marseille, déjà éliminé et nanti d’un faible espoir d’accrocher la Ligue Europa.

Groupe A: une “finale” pour l’Atlético

(21h00) RB Salzbourg (AUT)Atlético Madrid (ESP)

Bayern Munich (GER)Lokomotiv Moscou (RUS)

Leader invaincu de Liga avec 8 victoires en 10 matches, l’Atlético Madrid de Diego Simeone peine davantage en Ligue des champions au point de se retrouver au pied du mur en cette dernière journée de la phase de groupe.

“A Salzbourg, on ira jouer une finale”, a reconnu l’entraîneur Diego Simeone après le nul contre le Bayern (1-1) la semaine dernière.

Les Bavarois, qui reçoivent le Lokomotiv Moscou, étant assurés de la première place et de la qualification, l’enjeu dans ce groupe est à chercher dans ce Salzbourg-Atlético Madrid, où le deuxième ticket disponible est encore à portée des deux clubs.

Avec un avantage pour les Colchoneros (6 pts): un nul leur suffit face aux Autrichiens (4 pts), qu’ils avaient déjà battus 3-2 à l’aller grâce à un doublé de leur pépite Joao Félix.

Le Portugais a été préservé ce week-end en championnat, il n’est entré qu’à l’heure de jeu contre Valladolid (victoire 2-0) en vue du choc de mercredi.

Groupe B: le Real et Zidane sous pression

(21H00) Inter Milan (ITA)Shakhtar Donetsk (UKR)

Real Madrid (ESP)Mönchengladbach (GER)

En danger, le Real Madrid se retrouve troisième de son groupe avant la dernière journée de Ligue des champions, la faute à sa déroute contre le Shakhtar Donetsk (2-0) la semaine dernière.

Le scénario d’une absence des Madrilènes dans le top 16 européen, une première depuis 1997, relève du possible. Tout autre résultat qu’une victoire contre Mönchengladbach, qui joue également sa vie en C1, ferait dépendre le Real d’une déconvenue du Shakhtar face à l’Inter dans ce groupe B, où tout est encore ouvert, y compris pour les Intéristes, derniers.

A l’aller en Allemagne, les hommes de “ZZ” n’avaient pu faire mieux qu’un nul (2-2). Un point sauvé in extremis par des buts de Karim Benzema et Casemiro en toute fin de match (87e et 90e+3), alors que les Allemands menaient 2-0.

Plus rassurant, le Real Madrid, qui restait sur deux défaites toutes compétitions confondues, a bien relevé la tête à Séville samedi (1-0) et offert une bouffée d’air à Zidane, qui devrait retrouver mercredi son capitaine et pilier défensif Sergio Ramos, de retour de blessure.

Groupe C: baroud d’honneur pour Marseille ?

(21H00) Olympiakos (GRE)Porto (POR)

Manchester City (ENG)Marseille (FRA)

L’OM qui retrouvait la musique de la Ligue des champions, 7 ans après, espère conclure sur une bonne note sa campagne européenne décevante sur le terrain de Manchester City.

L’honneur sauf après son succès contre l’Olympiakos (2-1), Marseille tient une occasion de finir beauté contre les Citizens, assurés de la 1re place et donc sans doute très remaniés mercredi.

Sur le papier, la troisième place synonyme de Ligue Europa reste encore à portée des Marseillais même s’il faudra compter sur une contre-performance des Grecs au Pirée contre une équipe de Porto déjà qualifiée en 8e de finale de C1.

Groupe D: feu d’artifice AjaxAtalanta

(18h55) Midtjylland (DEN)Liverpool (ENG)

Ajax Amsterdam (NED)Atalanta Bergame (ITA)

Un seul ticket reste à distribuer entre l’Ajax Amsterdam et l’Atalanta Bergame dans ce groupe où Liverpool, en déplacement à Midtjylland, a sécurisé la première place.

Cette finale du groupe D à Amsterdam promet des buts car les deux clubs partagent, en plus d’un nom hérité de la mythologie grecque, un jeu résolument offensif.

L’Ajax est la meilleure attaque actuelle d’Eredivisie (43 buts en 11 matches), l’Atalanta celle de la saison passée en Serie A (98 buts).

Invitée surprise en quart de finale de C1 pour sa première participation en 2019-2020, la “Dea” (8 pts) rêve de regoûter à la phase finale et n’a besoin que d’un nul pour cela. Victoire impérative en revanche pour l’Ajax (7 pts) dans sa Johan-Cruyff Arena.