C1: L’Atlético de Griezmann renverse Manchester United, le Benfica en quarts aussi

La joie des joueurs de l’Atlético Madrid, après avoir éliminé Manchester United, 1-0 (match aller 1-1) en 8e de finale retour de la Ligue des Champions, le 15 mars 2022 au Stade d’Old Trafford
/ © 2022 AFP

Surprises! L’Atlético Madrid d’Antoine Griezmann, passeur, et le Benfica Lisbonne se sont imposés 1-0, respectivement à Manchester United et l’Ajax Amsterdam, pour renverser les nuls de l’aller et se qualifier pour les quarts de finale de Ligue des champions, mardi.

Ils rejoignent Liverpool, le Bayern Munich, le Real Madrid et Manchester City, qualifiés la semaine dernière : deux clubs de Madrid en quarts, mais pas de doublé pour Manchester.

Il ne reste plus que deux places à prendre, entre Lille et Chelsea (2-0 pour les Blues à l’aller) et la Juventus Turin et Villarreal (1-1).

Avec sa bonne vieille tactique du hérisson, l’Atlético de Diego Simeone a frappé en contre pour éliminer ManU, qui n’a plus à jouer que la qualification pour la prochaine C1. L’immense Cristiano Ronaldo, cinq fois vainqueur du trophée, n’a pas vu le dernier carré de la compétition depuis 2018 et sa dernière victoire, avec le Real.

Un but de la tête de Renan Lodi (41e) a suffi à l’Atlético. L’inépuisable piston gauche brésilien a profité d’un centre d’Antoine Griezmann, lui-même servi par Joao Felix.

Ensuite les “Matelassiers” du “Cholo” Simeone ont appliqué leur art millénaire de la défense et étouffé ManU. Et leur gardien Jan Oblak a réussi des arrêts déterminants.

Ajax inefficace

Mais les coéquipiers de “Grizou”, enfin sorti d’un long tunnel de blessure, ont mérité leur qualification. Ils avaient dominé les “Red Devils” à l’aller, avant d’être rejoints en fin de match. L’Atlético se qualifie pour la 11e fois en quarts de finale de la C1, mais pour la sixième fois sur les neuf dernières saisons.

Finalistes malheureux en 2014 et 2016, les deux fois contre le Real Madrid, les Colchoneros ont l’expérience. Sur la même période, ManU n’a joué que deux quarts de finale de Ligue des champions.

Ajax-Benfica aussi était nimbé de prestige, entre anciens vainqueurs. Mais l’aigle lisboète (C1 1961 et 1962) a dompté le géant d’Amsterdam (C1 1971, 1972, 1973 et 1995), marquant sur un coup de pied arrêté, par l’Uruguayen Darwin Nunez (77e), que l’Olympique de Marseille avait essayé de recruter à l’été 2021.

Dominatrice mais inefficace, la nouvelle génération de l’Ajax ne reproduira pas le parcours de l’équipe de 2019, demi-finaliste.

Benfica jouera lui son 18e quart de finale de C1. C’est une réussite pour son jeune technicien, Nelson Verissimo, qui n’entraîne les professionnels que depuis le mois de juin, après avoir remplacé Jorge Jesus à la fin du mois de décembre.