C1: l’Ajax peut faire sauter les banques

Amsterdam (AFP) – Un recrutement malin, combiné à un centre de formation d’excellence, a permis à l’Ajax Amsterdam de réaliser un miracle sportif et financier : son effectif est valorisé à près d’un demi-milliard d’euros grâce à son épopée européenne… soit environ cinq fois le budget du club.

Deux ans après Monaco, le barre des 350 millions d’euros de ventes sera-t-elle dépassée par l’Ajax ? A l’été 2017, l’ASM, qui avait également atteint à la surprise générale les demi-finales de Ligue des champions, avait réalisé de nombreuses plus-values sur les transferts de Kylian Mbappé au PSG (180 M EUR), ou encore Bernardo Silva et Benjamin Mendy à Manchester City (50 M EUR et 57,5 M EUR).

L’effectif amstellodamois est valorisé à 420 millions d’euros, selon le site spécialisé Transfermarkt. De quoi pousser les dirigeants à imiter cet été leurs homologues monégasques ? “Nous voulons conserver cette équipe mais nous connaissons le pouvoir financier des grands clubs”, a admis Edwin van der Sar, directeur général de l’Ajax.

Revue d’un effectif, qui aiguise l’appétit des plus grands cadors du continent.

. De Ligt : diamant ultra-convoité

Arrivé à l’âge de 9 ans, Matthijs de Ligt est un pur produit de l’académie ajacide. Devenu capitaine le plus jeune de l’histoire de son équipe à 19 ans, le talentueux défenseur, qui a inscrit le but de la qualification en demies contre la Juventus (2-1), possède l’une des plus grosses cotes sur le marché à son poste.

L’international néerlandais, aussi rugueux dans les duels que propre dans la relance, vaut environ 70 millions d’euros. La deuxième plus grosse valeur marchande du club. Le FC Barcelone, le Real Madrid, ou encore le PSG sont sur les rangs pour l’accueillir, selon la presse.

André Onana, gardien de but formé au FC Barcelone, est tout aussi convoité. Le portier camerounais, âgé de 23 ans et dont le prix de vente est estimé à 35 M EUR, ne devrait toutefois pas partir. Il vient de prolonger son contrat à l’Ajax jusqu’en 2022.

Les latéraux Noussaïr Mazraoui (21 ans) et Nicolas Tagliafico (26 ans) sont respectivement valorisés à 12 et 25 M EUR.

. De Jong – Van de Beek : un duo en or

Avec Frenkie de Jong (21 ans), l’Ajax a déjà réalisé la vente la plus chère de l’histoire du Championnat des Pays-Bas. Le Barça, l’autre club de coeur du mythique Johan Cruyff, a scellé l’arrivée cet été du prometteur milieu néerlandais en versant 75 millions d’euros (plus 11 millions de bonus). Au nez et à la barbe de plusieurs grosses écuries.

Donny van de Beek (22 ans), moins dans la lumière que son compère du milieu de terrain malgré un match époustouflant au Juventus Stadium, apparaît comme une “bonne affaire” avec une cote estimée seulement à 25 M EUR. Bonne pioche à suivre pour le PSG ?

En cas de départ de son duo de métronomes, les dirigeants ajacides peuvent déjà compter sur de nouvelles pépites prêtes à prendre leurs places : Jurgen Ekkelenkamp, 19 ans, ou encore Ryan Gravenberch, plus jeune joueur de l’histoire à évoluer en équipe première, à 16 ans et 130 jours, lors de ses débuts en pro l’automne dernier.

. Ziyech – Tadic – Neres : trident d’argent

Technique, créativité, vitesse : trois mots pour décrire le trident d’attaque de l’Ajax Amsterdam, le plus prolifique d’Europe avec déjà 160 buts inscrits cette saison. Hakim Ziyech (26 ans), David Neres (23 ans) et Dusan Tadic (30 ans) n’ont pourtant pas été formés au clubs.

Mieux, ils ont été recrutés respectivement en 2016, 2017 et 2018, pour moins d’une trentaine de millions d’euros. Aujourd’hui, leur valeur cumulée a presque triplé !

Si les trois attaquants ne partiront pas tous en même temps, le club d’Amsterdam a déjà un réservoir de buteurs prêt à l’emploi avec Klaas-Jan Huntelaar (35 ans), le vétéran de l’équipe, et surtout Kasper Dolberg (21 ans).

Déjà dans les radars des plus grands clubs européens depuis l’épopée en finale de Ligue Europa en 2017, le talentueux danois est valorisé à 22 M EUR. A l’Ajax, même les remplaçants sont attractifs !

 

Crédit AFP.com