C1: “La malchance” de Klopp, les supporters de Liverpool et l’inconnue Kane à Tottenham

Le joueur de Liverpool Jurgen Klopp lors d’une séance d’entraînement à Madrid le 31 mai 2019 veille du match face à Tottenham
/ © 2019 AFP

Le coach de Liverpool Jürgen Klopp a martelé qu’il ne se voyait pas “comme un loser” malgré ses deux défaites en finale de Ligue des champions, tandis que son homologue Mauricio Pochettino est resté évasif au sujet de Harry Kane, de retour de blessure mais incertain samedi (21h00) à Madrid.

L’impact des supporters de Liverpool, venus en masse dans la capitale espagnole, et le rappel des valeurs “collectives” de Tottenham, seules à même de pouvoir “réaliser de grandes choses”, sont les autres temps forts de la conférence de presse d’avant-match, vendredi.

. Klopp et “la malchance” des finales

Jürgen Klopp : “Pensez-vous que j’ai eu une carrière malchanceuse ? (…) Depuis 2012, et hormis la saison 2017, j’étais chaque année en finale avec mon équipe. Je suis donc probablement le détenteur du record du monde de demi-finales gagnées, ces sept dernières saisons ! Si je devais écrire un livre à ce sujet, personne ne le lirait… Je ne me vois pas comme un loser ! Si je me considérais comme tel, nous aurions tous un problème. Voici comment je comprends ce qu’est la chance : si vous travaillez pour (gagner un trophée), vous l’obtiendrez un jour ou l’autre”.

Andrew Robertson (défenseur de Liverpool) : “Depuis son arrivée ici, il a changé le club et nous voulons évidemment essayer de le récompenser avec un trophée. Les équipes auparavant se sont rapprochées et ont tout simplement échoué. Mais ce n’est pas seulement pour lui mais pour toute l’équipe derrière les joueurs, tout le monde à Melwood (centre d’entraînement de Liverpool, NDLR) et toutes nos familles. Nous avons tout cela pour nous faire avancer. Evidemment, ce serait génial de le voir poser ses mains sur le trophée.”

. Pochettino et “la valeur du football”

Mauricio Pochettino : “Samedi, nous aurons un milliard de personnes qui nous regarderont. Ce sera une excellente occasion de montrer de la solidarité, la valeur d’un sport collectif, la valeur du football.”

Hugo Lloris (capitaine de Tottenham) : “Le fait d’être ensemble (est très important). Le meilleur exemple était la demi-finale à Amsterdam : après le match, la communion entre le joueur, le staff, le président, les fans… Ce moment a été l’un des meilleurs de notre carrière. Evidemment, on veut en connaître un encore plus grand samedi après le match. Le football est un sport collectif, nous passons tellement de temps ensemble… cela peut nous aider à réaliser de grandes choses.”

. Kane et Firmino, suspense et certitude

Mauricio Pochettino : “Je ne sais pas si Kane (jouera). Nous avons encore une séance d’entraînement, je serai prêt à décider après celle-ci. Ce ne sera pas facile de prendre une décision (samedi). Nous avons toutes les informations et nous connaissons chaque détail. Pour tenter de gagner, vous ne pouvez utiliser que onze joueurs, c’est la situation la plus pénible.”

Jürgen Klopp : “Oui, de son point de vue, (Firmino) est prêt. S’il voulait commencer… Il est en forme, il s’est entraîné. Il est ici et si rien ne se passe à partir du moment où il a quitté l’avion

je ne l’ai plus revu depuis

alors il devrait aller bien”.

. L’impact des supporters de Liverpool

Trent Alexander-Arnold (défenseur de Liverpool) : “Je pense que même sans voir de vidéos ou d’images, ni entendre quoi que ce soit, vous savez que peu importe où nous allons, en Europe ou dans le monde entier, le soutien sera toujours là. Cela fait partie intégrante du fait de jouer pour un club gigantesque comme Liverpool. Comme je l’ai dit, la saison dernière, nous avons vécu beaucoup de choses. Je pense que cette saison, nous l’avons également expérimenté. Donc, je pense que tous les gars sont prêts à (gérer cela). J’espère que tous ceux qui sont ici (à Madrid), tous les gens chez nous et partout dans le monde pourront faire la fête samedi soir.”

Andrew Robertson (défenseur de Liverpool) : “C’est toujours une bonne chose de voir vos fans s’amuser. Nous espérons évidemment qu’ils continueront dans cette voie. Nous savons qu’il y aura des milliers de personnes ici qui n’auront pas de billets. Ceux qui seront au stade ne représentent qu’une petite fraction de ce que Liverpool représente. Nous subissons cette pression au jour le jour, cela ne fera donc aucune différence samedi.”

yk-jed-as-ta/mca