C1: la Juventus pourra défier Barcelone pour la première place

L’attaquant espagnol de la Juventus Alvaro Morata (g) marque le 3e but contre le Dynamo Kiev en Ligue des champions, le 2 décembre 2020 à Turin
/ © 2020 AFP

La Juventus, grâce à une facile victoire sur le Dynamo Kiev (3-0) mercredi à Turin, pourra disputer au FC Barcelone la première place de leur groupe de Ligue des champions, même s’il lui faudra une large victoire pour espérer la décrocher.

Les Bianconeri ont pu compter sur la belle soirée de Federico Chiesa, auteur de son premier but avec la Juve (21e) puis impliqué sur les deux autres buts turinois de Cristiano Ronaldo (57e) et Alvaro Morata (66e).

Dans ce match entre des Bianconeri déjà qualifiés et des Ukrainiens déjà éliminés, qui joueront une place en Ligue Europa avec Ferencvaros lors de la dernière journée, le principal enjeu était de savoir si le duel attendu entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, la semaine prochaine, se doublerait aussi d’un match pour la première place.

Après le coup d’envoi donné par l’arbitre pionnière française Stéphanie Frappart, première femme à diriger une rencontre masculine de Ligue des champions, la Juve a fait ce qu’il fallait en mettant d’entrée la pression sur la cage ukrainienne.

Federico Chiesa ouvrait le score en reprenant de la tête un centre de Alex Sandro, le ballon smashé échappait au gardien ukrainien Georgiy Bushcan, qui avait été décisif cinq minutes plus tôt sur un autre coup de tête de Weston McKennie. Chiesa, arrivé en octobre à Turin, a laissé éclater sa joie après ce tout premier but en bianconero.

Si Ronaldo manquait d’un rien le break en trouvant la barre (30e), les Ukrainiens allaient toutefois réagir. Le gardien turinois Wojciech Szczesny sauvait les siens d’une sortie autoritaire devant Viktor Tsygankov (40e), puis en repoussant un centre vicieux au retour des vestiaires (54e).

Mais ce sursaut ukrainien n’allait pas durer: Ronaldo assommait le Dynamo en reprenant seul au second poteau un ballon de Chiesea prolongé par Morata. Le VAR, sollicité, ne trouvait rien à redire au 132e but du Portugais en Ligue des champions, lui permettant de reprendre un peu de marge sur Lionel Messi (118).

Morata enchaînait pour le 3-0, pour soigner sa moyenne en C1 avec déjà six buts.

Il faudra toutefois à la Juve réussir le même score dans une semaine à Barcelone pour espérer chiper la première place aux Catalans, vainqueurs à l’aller 2-0 à Turin.

alu/ebe