C1: la Juventus chipe in extremis la première place à Chelsea

L’attaquant de la Juventus Turin Moise Kean, félicité par Federico Bernardesshi (g) et l’Argentin Paulo Dybala, après avoir ouvert le score à domicile face à Malmö, lors de la 6e journée du groupe H de la Ligue des Champions, le 8 décembre 2021
/ © 2021 AFP

La Juventus a terminé in extremis en tête de son groupe de Ligue des champions grâce à sa victoire sans histoire contre Malmö (1-0), mercredi à Turin, mais aussi le nul surprise concédé par Chelsea à Saint-Pétersbourg (3-3).

C’est juste après le coup de sifflet final, alors qu’ils saluaient leurs supporters après cette cinquième victoire en six matches, grâce à un but de Moise Kean, que les Bianconeri ont appris l’égalisation du Zénit dans le temps additionnel.

Ainsi, malgré la lourde défaite chez les Blues (4-0) lors de la cinquième journée de la phase de groupe, la “Vieille dame” peut espérer un adversaire moins coriace en huitièmes de finale, stade de la compétition où elle s’est arrêtée ces deux dernières saisons.

Face au dernier du groupe, Massimiliano Allegri avait aligné une équipe largement remaniée, avec notamment le Belge Koni De Winter (19 ans, plus jeune joueur à débuter un match de Ligue des champions avec la Juve, selon le statisticien Opta) en défense, le Brésilien Arthur (deuxième titularisation de la saison) au milieu et Moise Kean en pointe.

D’un bon coup de tête sur un joli centre de Federico Bernardeschi (18e), Kean en a profité pour marquer son premier but en C1 avec le maillot de la Juve, et le premier dans cette épreuve depuis celui à Barcelone (4-1) avec le Paris SG en février dernier.

Il a certes manqué ensuite deux belles opportunités en seconde période (71e, 83e), mais la Juve lui doit beaucoup, comme à Magomed Ozdoev, celui qui a crucifié Chelsea à la 94e minute.