C1: Kanté indispensable à Chelsea, mais jusqu’à quand?

Le milieu français de Chelsea N’Golo Kante (en bleu) lutte contre l’attaquant Dudu de Palmeiras le 12 février 2022 lors de la finale de la coupe du monde des clubs FIFA dans le stade Mohammed Bin Zayed à Abou Dhabi aux Emirats arabes unis
Par Frédéric HAPPE / © 2022 AFP

Toujours incontournable dans l’entrejeu de Chelsea mais en fin de contrat en 2023, N’Golo Kanté est à un tournant dans sa carrière avec les Blues, opposés à Lille mardi (21h00) en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions.

“Je pense que N’Golo est au niveau des plus grands milieux de terrain (de l’histoire) de ce club. Vous pouvez le mettre au niveau de Frank Lampard, de Claude Makélélé”, s’est récemment enthousiasmé l’ancien international anglais Joe Cole, qui a joué avec ces deux monstres sacrés.

“En termes d’influence sur la pelouse, je ne crois pas qu’il y ait un milieu qui ait un tel impact dans le football mondial. Quand il n’est pas là, cela nous pénalise tellement… C’est le seul joueur du groupe qui soit vraiment dur à remplacer quand il n’est pas là”, a poursuivi l’ancien milieu de Chelsea et Liverpool.

Et c’est vrai qu’avec les Blues, Kanté a presque tout gagné: la Premier League (2017), la Coupe d’Angleterre (2018), la Ligue Europa (2019), la Ligue des Champions (2021), la Supercoupe d’Europe et le Mondial des clubs, tout récemment.

Et dimanche, en finale face à Liverpool, il aura l’occasion d’ajouter une Coupe de la Ligue et de compléter un grand chelem sous le maillot londonien.

Blessures récurrentes

Mais à 30 ans, l’avenir de Kanté à Londres semble des plus incertains.

Obnubilé par la prolongation de sa ligne arrière, où Antonio Rüdiger, Cesar Azpilicueta et Andreas Christensen n’ont plus que quelques mois sous contrat, Chelsea n’a pas l’air empressé de se projeter vers l’avenir avec son champion du monde français.

Cet été, quand il ne lui restera plus qu’un an de contrat, la tentation pourrait être forte de dégager des liquidités avec la vente d’un joueur encore estimé à plus de 50 millions d’euros par le site Transfermarkt, lui qui en avait coûté un tiers de moins en 2016, en provenance de Leicester.

Si les performances du Français ne sont pas en cause, ses périodes d’indisponibilité répétées ces trois dernière saisons

il a raté plus d’une quarantaine de matches dus à deux épisodes de Covid-19, mais surtout à des blessures musculaires récurrentes

poussent forcément le club à s’interroger sur l’opportunité de lui proposer un bail sur plusieurs années.

Gare au “péril jeune”

Grand fan de Kanté, Thomas Tuchel ne peut pas non plus faire l’économie d’une réflexion plus globale sur ce secteur de jeu où Jorginho (30 ans) est également en fin de contrat en 2023 et Mateo Kovacic (27 ans) en 2024.

Chelsea ne manque jamais d’idée quand il s’agit de définir des cibles de recrutement et l’international anglais Declan Rice (23 ans) figure tout en haut de la liste des joueurs que convoitent les Blues.

Une transaction qui serait très coûteuse

on parle de 100 millions de livres (120 millions d’euros)

pour faire venir un joueurs au rôle relativement comparable, malgré des profils athlétiques différents.

Le milieu de terrain de Monaco, Aurélien Tchouaméni (22 ans), jouit également d’une cote élevée à Stamford Bridge et il ne faut pas non plus oublier les joueurs talentueux appelés à revenir de prêts comme Conor Gallagher (22 ans, Crystal Palace) et Billy Gilmour (20 ans, Norwich), formés au club.

Pas de quoi faire perdre son indéboulonnable sourire au milieu de terrain qui a de quoi faire face à tout ce “péril jeune”, d’autant que l’approche du Mondial-2022 avec l’équipe de France pourrait aussi l’inciter à préférer la stabilité à un nouveau défi.