Le défenseur français du Real Madrid Ferland Mendy, face à Galatasaray, le 6 novembre 2019 à Bernabeu
Par Patxi VRIGNON-ETXEZAHARRETA / © 2019 AFP

Ferland Mendy doit convaincre Madrid: arrivĂ© “par la petite porte” au Real et critiquĂ© pour un rĂ©cent carton rouge en Liga, le dĂ©fenseur international français a l’occasion de rĂ©pliquer mercredi lors d’un match sans enjeu ni pression Ă  Bruges en Ligue des champions (21h00).

“Il est bien intĂ©grĂ©, bien ancrĂ©”, l’a dĂ©fendu son entraĂ®neur ZinĂ©dine Zidane, qui l’aligne de plus en plus dans le onze titulaire. Reste le plus difficile Ă  accomplir: le jeune latĂ©ral (24 ans) peut-il durablement dĂ©montrer qu’il a l’Ă©toffe du club merengue et de la C1 ?

Le joueur recrutĂ© l’Ă©tĂ© dernier pour environ 50 M EUR doit d’abord garder la tĂŞte froide. Trop nerveux samedi en Liga contre l’Espanyol Barcelone (victoire 2-0), Mendy a Ă©tĂ© exclu pour un second carton jaune (83e) et laissera son Ă©quipe sans latĂ©ral gauche de mĂ©tier pour le prochain match de Liga dimanche Ă  Valence, oĂą il sera suspendu.

Mais la nouvelle lĂ©sion musculaire contractĂ©e la semaine dernière par son concurrent brĂ©silien Marcelo offre Ă  l’ancien Lyonnais une occasion parfaite Ă  Bruges pour corriger le tir: un match de Ligue des champions sans la moindre pression, le Real Ă©tant dĂ©jĂ  qualifiĂ© pour les huitièmes de finale et Bruges dĂ©jĂ  Ă©liminĂ©.

Peu utilisĂ© en dĂ©but de saison et absent trois matches pour cause d’une blessure Ă  l’adducteur gauche subie fin septembre, le Français a d’abord Ă©tĂ© alignĂ© avec parcimonie par “ZZ” (7 fois en championnat, 2 fois en C1).

Mais il a Ă©tĂ© titulaire lors de 4 des 5 derniers matches du Real en Liga. Et l’heure n’est plus Ă  la dĂ©couverte pour un joueur dont les supporters attendent qu’il succède au vice-capitaine Marcelo, vieillissant (31 ans).

“Il a sa place ici”

“Sur le terrain, il n’y a plus d’adaptation Ă  avoir”, a prĂ©venu Zidane vendredi. “Il est bien intĂ©grĂ©, il est bien ancrĂ©. Il a eu la possibilitĂ© de jouer et il a dĂ©montrĂ© qu’il avait sa place ici.”

Les premiers pas Ă  Madrid ont pourtant Ă©tĂ© compliquĂ©s pour le natif de Meulan (Yvelines) au parcours chaotique, qui a failli arrĂŞter le foot Ă  14 ans Ă  cause d’une grave arthrite Ă  la hanche.

“Quand je suis arrivĂ©, j’Ă©tais un peu stressĂ©. LĂ , je commence vraiment Ă  prendre conscience que je suis un joueur du Real”, avait balbutiĂ© le joueur lors de sa prĂ©sentation, le 19 juin, en prĂ©cisant: “J’arrive par la petite porte”.

Timide, l’ancien camarade d’enfance de Presnel Kimpembe et Ousmane DembĂ©lĂ© s’est finalement montrĂ© fiable en dĂ©fense, surtout dans les un-contre-un, oĂą il excelle, et intĂ©ressant en attaque, oĂą il Ă©voluait Ă©tant jeune.

S’il rĂ©ussit son match mercredi soir, Ferland Mendy marquera des points pour s’imposer au Real Madrid, ĂŞtre titulaire lors des plus grands matches comme le clasico face Ă  Barcelone le 18 dĂ©cembre, et peut-ĂŞtre dĂ©crocher son billet pour l’Euro-2020 avec les Bleus.

Un dĂ©tail manque cependant Ă  la parfaite intĂ©gration de l’ex-Lyonnais: “Maintenant, pour son intĂ©gration en-dehors du terrain, il va falloir qu’il se mette un peu plus Ă  l’espagnol”, a taclĂ© “Zizou” vendredi, tout sourire. “Le reste, il s’adapte petit Ă  petit. Mais l’espagnol, il a du mal.”