L’attaquant sénégalais de Bruges, Mbaye Diagne, tire le penalty lors du match de groupes de la Ligue des champions face au Paris-SG, au Parc des Princes, le 6 novembre 2019
/ © 2019 AFP

L’attaquant sénégalais Mbaye Diagne a été sanctionné par le FC Bruges après un penalty manqué contre le PSG mercredi en Ligue des Champions, qui aurait dû être tiré par le capitaine Hans Vanaken, désigné par l’entraîneur.

“Il ne figurera en tout cas pas dans la sélection pour Antwerp (dimanche en championnat belge, ndlr), et je déciderai dans les prochaines semaines ou les prochains mois d’un retour éventuel dans l’équipe”, a affirmé vendredi en conférence de presse Philippe Clement, l’entraîneur du club flamand.

“Il y aura en outre une sanction financière très lourde”, a ajouté l’ancien Diable Rouge.

Déstabilisé par le défenseur parisien Thiago Silva dans le grand rectangle, alors que Paris menait 1-0 mercredi, Diagne a voulu se faire justice lui-même à la 76e minute.

Son entraîneur avait pourtant fait de grands gestes pour inciter l’attaquant sénégalais à céder le ballon au porteur du brassard brugeois Hans Vanaken. En vain.

Le tir de Diagne a été capté sans difficulté par le gardien du PSG Keylor Navas, et le score est resté identique jusqu’à la fin du match.

Avec cet incident, le N.10 s’est attiré une volée de critiques de la part de supporters et de plusieurs médias, malgré les excuses qu’il a présentées sur Instagram.

Philippe Clement a déploré que cet incident éclipse en partie dans les médias la bonne performance de son équipe.

“Je suis déçu que ces derniers jours, on ait seulement parlé d’une minute du match” contre le PSG, a-t-il dit.

Avec deux points en quatre journées de C1, Bruges occupe la 3e place du groupe A, à dix unités du PSG, premier.