C1 dames: six à sept cas de Covid-19 à Lyon

La Lyonnaise Amel Majri, qui tente de stoppe Ashley Lawrence du PSG en quart de finale de C1 au Parc des Princes le 24 mars 2021, fait partie des joueuses touchées
/ © 2021 AFP

L’effectif de Lyon compte six à sept cas de Covid-19 et tout le groupe est “cas contact”, a affirmé mardi le président Jean-Michel Aulas, qui souhaiterait qu’aucune de ses joueuses ne soit retenue en sélection nationale avant de reprendre en club.

Le quart de finale retour de Ligue des Champions, qui devait opposer l’OL au Paris SG, mercredi au Groupama stadium, a été reporté et sera reprogrammé d’ici au 20 avril.

“Nous allons refaire un certain nombre de tests sur l’effectif, qui a commencé à être touché après le match contre le PSG, et notamment Amel Majri. Il y a eu le médecin et un certain nombre d’autres joueuses”, a dit Aulas, pour qui “la contamination n’est pas venue de l’OL”.

“Dans l’historique de la contamination, on essaie d’avoir la traçabilité la plus grande. Nous sommes avec six, peut-être sept cas contaminés, et tout le club féminin est cas contact”, a-t-il ajouté en rappelant que les durées d’indisponibilité varient en fonction des situations.

Le club est en discussions pour que son match de coupe d’Europe soit reprogrammé “le plus vite possible”. “Peut-être au moment où nous devions affronter Le Havre, le 17 avril”, a indiqué Jean-Michel Aulas, pour qui ces deux rencontres devront avoir été jouées le 20 avril.

En évitant aux joueuses, si possible, de participer aux rencontres internationales prévues durant la première quinzaine d’avril.

“Celles qui sont touchées n’iront pas en sélection nationale et nous nous concertons pour celles qui sont cas contact. Ce serait dommage de les envoyer, d’autant qu’il s’agit de matches amicaux en ce qui concerne l’équipe de France notamment”, estime le président lyonnais, qui voudrait éviter “un problème de récupération” avant de jouer Le Havre et Paris Saint-Germain.