C1 dames: Lyon-PSG reporté, Wolfsburg-Chelsea en affiche

Le quart de finale aller entre Chelsea (bleues) et Wolfsburg a été très disputé avec finalement la victoire des Anglaises à Budapest, le 24 mars 2021
Par Jeremy TALBOT / © 2021 AFP

L’alléchant quart de finale retour de Ligue des champions dames entre le quintuple tenant du titre, l’Olympique lyonnais, et ses rivales du Paris SG ne se tiendra pas mercredi, un report lié à des cas de Covid-19 qui déplace l’intérêt vers l’indécis Wolfsburg-Chelsea.

Les Lyonnaises, victorieuses 1-0 à l’aller, ont obtenu mardi de l’UEFA le report réclamé la veille en raison de six cas positifs dans leur groupe professionnel: quatre nouveaux apparus lundi, auxquels s’ajoutent “deux autres révélés en fin de semaine dernière” selon le club.

La rencontre “ne peut pas se tenir comme prévu” mercredi, a confirmé l’UEFA mardi en début d’après-midi, se rangeant derrière “l’information selon laquelle l’ensemble de la délégation de l’Olympique lyonnais a été placé à l’isolement”. L’instance de gouvernance du football européen fournira de plus amples détails “en temps voulu”, a-t-elle ajouté.

La décision était attendue depuis le communiqué envoyé lundi par l’OL.

“Au regard du nombre de cas et des directives de l’Agence Régionale de Santé appelant à isoler l’ensemble de la section féminine, l’Olympique lyonnais a demandé à l’UEFA le report du match et informe avoir prévenu, dès connaissance des résultats, l’UEFA et le PSG de la situation très critique touchant son groupe professionnel féminin”, était-il écrit.

Pour l’heure, aucune date de report n’a été communiquée aux clubs concernés. La reprogrammation de l’affiche franco-française devra tenir compte de la trêve internationale, prévue pour une dizaine de jours à partir du 5 avril, et intervenir avant le 20 avril pour ne pas empiéter sur les demi-finales programmées ensuite.

Bis repetita

L’histoire des OL-PSG bégaie cette saison, après le report survenu mi-mars du choc prévu en championnat. L’affiche de la D1 féminine avait été repoussée in extremis après plusieurs cas de nouveau coronavirus parmi l’effectif parisien. La communication du PSG féminin, jugée trop tardive par son adversaire lyonnais, avait agacé le club de Jean-Michel Aulas.

Placées à l’isolement, les Parisiennes n’avaient pas pu non plus disputer leur 8e de finale retour de C1 contre le Sparta Prague. Impossible à reporter en raison des contraintes de calendrier, la rencontre en République tchèque a été déclarée perdue 3-0 sur tapis vert, une décision de l’UEFA qui n’a pas empêché la qualification des Parisiennes grâce à la victoire 5-0 à l’aller.

En attendant la confrontation à Lyon, les projecteurs de la compétition phare vont se détourner vers Budapest où Wolfsburg, finaliste de la dernière édition, “reçoit” Chelsea mercredi (14h00/12h00 GMT) dans la manche retour délocalisée en Hongrie pour des raisons liées à la crise sanitaire.

Les Allemandes, battues 2-1 à l’aller, n’ont pas perdu l’espoir de retrouver le dernier carré, grâce au but tardif mais précieux inscrit la semaine passée par Dominique Janssen. Elles devront néanmoins cette fois davantage museler leur ancienne pépite danoise Pernille Harder, buteuse pour les Londoniennes dans ce même match.

Le suspense devrait être beaucoup plus mince à Manchester où City n’aura pas d’autre choix que de réaliser une improbable “remontada” face au FC Barcelone, une semaine après avoir été étrillé 3-0.

Néanmoins, les Catalanes se déplacent en Angleterre sans Jennifer Hermoso, actuelle meilleure buteuse de la saison en Ligue des champions (5 buts), ni la Française Kheira Hamraoui, blessée à un tendon d’Achille.

Jeudi (19h00/17h00 GMT), le Bayern Munich de Viviane Asseyi tentera à Malmö de concrétiser le large avantage 3-0 pris à l’aller face au FC Rosengard.

Programme des quarts de finale retour de la Ligue des champions dames:

Mercredi:

(14h00/12h00 GMT) Wolfsburg (GER)Chelsea (ENG)

(17h00/15h00 GMT) Manchester City (ENG)FC Barcelone (ESP)

Reporté: Lyon (FRA)Paris SG (FRA)

Jeudi:

(19h00/17h00 GMT) FC Rosengård (SWE)Bayern Munich (GER)