C1 dames: affiches de gala PSG-Real et Lyon-Bayern

Le bonheur de la buteuse du PSG Marie-Antoinette Katoto avec sa coéquipière Océane Hurtre après un but en Ligue des champions sur la pelouse de Lyon, le 18 avril 2021
Par Julie DEMARCY / © 2021 AFP

Parisiennes et Lyonnaises se mesurent respectivement cette semaine au Real Madrid et au Bayern Munich, leurs ambitieux dauphins en Ligue des champions, avant de se retrouver dimanche pour le choc de la D1 féminine.

Signe du prestige de la rencontre, c’est au Parc des Princes que Paris accueille le Real mardi (21h00), une enceinte d’habitude réservée aux duels avec Lyon.

“Jouer au Parc des Princes devant, je pense, une très belle affluence, c’est magnifique”, s’est réjoui l’entraîneur parisien Didier Ollé-Nicolle en conférence de presse lundi.

Le public sera en effet au rendez-vous pour cette affiche: 16.000 billets ont déjà été vendus.

Le PSG devance Madrid en tête du groupe B, mais les deux équipes ont le même nombre de points (6). Un succès placerait idéalement les Parisiennes sur la voie des quarts.

Le Real reste encore loin du FC Barcelone, vainqueur de la Ligue des champions la saison dernière, et n’occupe actuellement que la 11e place en championnat d’Espagne à 17 points du Barça,

Mais Didier Ollé-Nicolle se méfie de cette “équipe bien organisée, qui a un certain système et un certain style, à l’espagnole”. “Une équipe qui aime la possession avec de très bonnes joueuses offensives”, complète la capitaine Grace Geyoro.

Finaliste en 2015 et 2017, Paris nourrit plus que jamais de grandes ambitions en Ligue des champions, après avoir conquis son premier titre de champion de France en juin, mettant fin à 14 ans d’hégémonie lyonnaise.

A l’issue de cette semaine chargée, le PSG va d’ailleurs retrouver son grand rival au Groupama Stadium dimanche lors de la 8e journée de D1 (21h00).

Le joli geste d’Hegerberg

Privé de titre national et éliminé par ces mêmes Parisiennes en quarts de C1 la saison dernière, l’OL, vainqueur des cinq C1 de 2016 à 2020, doit se replacer sur le devant de la scène.

Les Lyonnaises qui ont récupéré ces dernières semaines leurs blessées de longue date, Ada Hegerberg et Griedge Mbock, reçoivent le Bayern Munich mercredi (21h00). Victorieuses de leurs deux premiers matches, les joueuses de Sonia Bompastor sont en tête du groupe D avec deux points d’avance sur les Bavaroises.

Si elles avaient battu le Bayern en quarts de la Ligue des champions en 2020 (2-1), dernière édition remportée par l’OL, les Lyonnaises s’étaient inclinées cet été en amical face à Munich (4-2)

Le Bayern, où évoluent la Française Viviane Asseyi et l’ancienne Lyonnaise Saki Kumagai, est actuellement leader de son championnat, comme l’OL qui précède Paris à la différence de buts.

Comme le PSG, l’OL espère compter sur l’appui du public mercredi. Sur son compte Twitter, Ada Hegerberg a incité les supporters à venir. “On a besoin de tout le monde!”, a-t-elle écrit en renvoyant vers la billetterie. L’attaquante norvégienne a même proposé d’aider “les gens pour qui les temps sont un peu durs” à assister à la rencontre.

Mardi:

Groupe A

(18h45) Servette Chênois (SUI)Chelsea (ENG)

(21h00) Juventus Turin (ITA)Wolfsburg (GER)

Groupe B

(18h45) Kharkiv (UKR)Breidablik (ISL)

(21h00) Paris SG (FRA)Real Madrid (ESP)

Mercredi:

Groupe C

(18h45) HB Koge (DEN)Arsenal (ENG)

FC Barcelone (ESP)Hoffenheim (GER)

Groupe D

(21h00) Lyon (FRA)Bayern Munich (GER)

Benfica Lisbonne (POR)Häcken (SWE)