C1: Avec un Lewandowski buteur, le Bayern Munich écrase le Benfica

L’attaquant du Bayern Munich Robert Lewandowski après son but lors du match entre le Bayern et le SL Benfica au stade de la Luz à Lisbonne le 20 octobre 2021.
Par Bruno CRAVO / © 2021 AFP

Le Bayern Munich, qui restait sur un succès 5-0 contre le Dynamo Kiev en C1, a poursuivi son carton plein en infligeant une nouvelle correction (4-0) au Benfica mercredi à Lisbonne, lors de la troisième journée de la Ligue des Champions.

Au classement du groupe E, l’équipe allemande a creusé l’écart en tête de la poule avec neuf points, à cinq longueurs de son adversaire du soir, deuxième. Elle possède la meilleure attaque de la compétition (12 réalisations) et n’a pas encore pris de but.

Plus tôt dans la soirée, le FC Barcelone a pris le meilleur à domicile sur le Dynamo Kiev (1-0). Les Catalans se sont emparés de la troisième place et comptent trois points, deux de plus que les Ukrainiens, derniers.

Après de nombreuses occasions, Leroy Sané a délivré les Bavarois d’une frappe somptueuse sur un coup franc aux 25 mètres (70e, 1-0) avant qu’Everton ne marque contre son camp (80e, 2-0), que Lewandowski n’inscrive son cinquième but en C1 cette saison (82e, 3-0), l’installant à la seconde place au classement des buteurs et que Sané s’offre un doublé (85e, 4-0).

“Au retour des vestiaires, avec plus de calme, nous avons réussi à faire la différence, le premier but a eu l’effet d’un ouvre-boîte”, a estimé l’entraîneur adjoint du Bayern Dino Toppmöller en conférence de presse à l’issue de la rencontre.

Les hommes de Julian Nagelsmann, absent du banc en raison d’une infection pseudo-grippale survenue mercredi, ont réalisé une bonne première période pleine de rythme et de permutations mais sans trouver la faille.

Au fil des minutes et malgré leur évidente domination, les Munichois se sont heurtés à un bloc du Benfica bien organisé et compact, les Portugais n’ayant pas encaissé le moindre but en C1 jusque-là.

Robert Lewandowski a cru ouvrir le score pour le Bayern juste avant la mi-temps mais son but a été logiquement refusé après recours à la VAR, le Polonais marquant du bras (42e).

-Lewandowski, déjà 19 buts-

Au retour des vestiaires, Thomas Muller a ensuite inscrit un but après un festival de Coman côté gauche mais, à nouveau, l’arbitre l’a invalidé pour hors-jeu après consultation de la VAR (52e).

Sané a finalement mis en route la machine à buts bavaroise, qui reste sur une moyenne d’environ cinq réalisations par match cette saison, d’un maître coup franc ne laissant aucune chance à Vlachodimos (70e, 1-0).

Dès lors, le Bayern a pris le Benfica de vitesse, et un centre de Gnabry, dont l’entrée (66e) a changé le visage offensif de son équipe, a provoqué un contre son camp d’Everton (80e, 2-0).

Lewandowski a marqué le 19e but de sa saison après une passe de Sané en pleine surface effaçant Vlachodimos (82e, 3-0). Sané, encore lui, était à la réception d’un centre en retrait de Stanisic pour parachever un quart d’heure de feu (85e, 4-0).

La dernière défaite européenne du Bayern à l’extérieur remonte à un revers 3-0 face au PSG lors de la première journée de C1 2017/18, une série record qui s’étend désormais sur 20 rencontres.