C1: avec Luis Diaz, c’est déjà demain à Liverpool

La joie du milieu de terrain colombien de Liverpool, Luis Diaz, après avoir marqué à domicile le 3e but face à Norwich, lors de la 26e journée de Premier League, le 19 février 2022 au Stade d’Anfield Road
Par Frédéric HAPPE / © 2022 AFP

Recrue surprise de Liverpool cet hiver, l’ailier colombien Luis Diaz impressionne déjà avec les Reds qui abordent leur huitième de finale retour de Ligue des champions contre l’Inter Milan, mardi (21h00), en position très favorable et bien armés pour l’avenir.

Rentré à l’heure de jeu à l’aller à la place de Sadio Mané, Diaz a apporté sa contribution à un précieux succès 2-0, acquis sur des buts de Roberto Firmino et Mohamed Salah.

Un recrutement prometteur pour le futur de Liverpool alors que dans un peu plus de 15 mois, les contrats de Mané, Salah et Firmino prendront fin.

La triplette offensive a porté le club aux sommets de l’Europe (sacre en C1 2019), du monde (Mondial des clubs) et de l’Angleterre (Premier League 2020), dans cet ordre-là, mais les trois attaquants auront alors franchi la barre des 30 ans qui, si elle n’a rien de rédhibitoire, reste un cap dans une carrière.

Aussi difficile qu’il soit d’imaginer les Reds sans ces trois joueurs, rien ne filtre sur une éventuelle prolongation pour Mané ou Firmino. Les négociations avec Salah semblent, elles, bien longues quand, de part et d’autre, on assure être favorable à continuer ensemble.

Tout sauf un joueur de complément

“Les joueurs peuvent avoir différents projets pour leur avenir, mais (…) ce club est bien trop important pour ne reposer que sur des individualités, que ce soit moi ou un joueur, et on doit être prêt à différents scénarios”, a expliqué l’entraîneur Jürgen Klopp, quelques jours après l’officialisation de l’arrivée de son nouveau joueur.

Et même si l’appétit pressant de Tottenham a contraint les Reds à précipiter leur offensive sur Diaz, c’est bien pour avoir toujours ce coup d’avance qu’ils ont déboursé 50 millions de livres (60 M EUR), bonus compris, pour l’arracher dès cet hiver à Porto.

Un achat qui n’avait rien d’un coup de tête, bien au contraire.

“J’ai toujours fermement cru qu’il ne fallait recruter un joueur en janvier que si on veut aussi le recruter à l’été et c’est tout à fait le cas avec Luis. C’est un excellent joueur et quelqu’un que nous suivons depuis longtemps”, a poursuivi Klopp.

Et il n’a pas fallu longtemps pour que le Colombien convainque tout le monde qu’il est plus qu’un joueur de complément.

Titularisé pour la finale de la Coupe de la Ligue face à Chelsea, remportée aux tirs au but, il a martyrisé Cesar Azpilicueta et Trevor Chalobah par ses démarrages foudroyants et ses crochets dévastateurs. Samedi, contre West Ham (1-0), il a encore été un danger permanent pour les Londoniens.

Rival mais complémentaire de Mané

Placé à gauche, il a repoussé Mané, également titulaire sur ces deux rencontres, dans l’axe, alors que Firmino est blessé et Diogo Jota revient tout juste de l’infirmerie.

Mais, s’ils peuvent tout à fait jouer ensemble, Mané et Diaz risquent d’être plus souvent rivaux, avec des qualités très différentes.

Ailier droitier, mais qui préfère évoluer à gauche, Diaz apporte une vitesse et une capacité à éliminer en un-contre-un, grâce à ses dribbles, bien supérieures au Sénégalais.

Il est toutefois moins présent dans la construction du jeu, dans laquelle Mané sait se montrer très précieux en décrochant, et moins généreux dans le pressing à la perte de balle.

Des caractéristiques amenées sans doute à évoluer sous la férule de Klopp, mais les observateurs sont déjà conquis.

“C’est le type de joueur qui, quand on est supporters, vous fait vibrer sur votre siège. Il joue direct, il est rapide, il est agressif”, s’est emballé l’ancienne gloire des Reds, Graeme Souness.

“Il fait le genre de choses que le public adore. Quand il perd la balle, il sprinte et tacle pour la reprendre (…). Il y a beaucoup de raisons de l’aimer et ce système lui conviendra à merveille”, a-t-il prédit. “Il sera un vrai atout supplémentaire pour Liverpool.”