C1: Ansu Fati tire le Barça d’un mauvais pas face au Dynamo Kiev

La joie des Barcelonais, après leur victoire, 1-0 sur la pelouse du Dynamo Kiev, lors de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, le 2 novembre 2021 au Stade Olympique
/ © 2021 AFP

Le FC Barcelone s’est imposé sans convaincre mardi face au Dynamo 1-0 à Kiev, grâce à son jeune prodige Ansu Fati, de retour de blessure tout comme Ousmane Dembélé, et se replace à la 2e place du groupe E à l’issue de la 4e journée de Ligue des champions.

Mal embarqué dans la compétition après deux gifles inaugurales 3-0 contre le Bayern Munich puis le Benfica Lisbonne, les Blaugranas respirent enfin, deux points devant le club portugais et cinq devant le Dynamo, loin derrière le Bayern Munich, déjà qualifié (12 points).

Mais que ce fut dur pour le Barça, sans idée, qui a même subi en deuxième période face au club ukrainien.

Les Catalans avaient pourtant débuté le match avec envie, se positionnant très haut sur le terrain pour empêcher le Dynamo d’installer son jeu, et se procurant une occasion par Memphis Depay, auteur d’une frappe contrée (4e) dans la surface.

Très tôt, pourtant, le Barça a affiché ses lacunes en défense, privée de Gerard Piqué, victime d’une élongation au mollet droit lors du match nul 1-1 face à Alavés en Liga samedi.

Le meneur de Kiev Shaparenko s’est retrouvé bien seul au point de penalty, mais n’a pas cadré sa frappe (24e), puis De Gea a dû s’employer sur une frappe de De Pena dans la foulée. Shaparenko, maladroit, a de nouveau gâché une occasion sur le côté gauche de la surface (28e).

Il a fallu attendre la toute fin de la première période pour voir le Barça porter le danger sur la cage de Bushchan, quand le jeune Nico Gonzalez a placé une tête à bout portant, sauvée devant sa ligne par Kedziora (42e).

Retour de Dembélé

En deuxième période, ce fut presque pire, les Ukrainiens se projetant davantage face à une charnière centrale en manque de confiance, avertie dès la 50e minute.

Puis Ansu Fati a surgi au point de penalty pour reprendre d’une belle reprise de volée un centre d’Oscar Mingueza (70e) avant d’exulter.

Quelques minutes plus tôt, il avait hurlé de douleurs en se tenant le genou droit après avoir frappé la jambe d’un défenseur ukrainien, provoquant une frayeur sur le banc du Barça: le jeune prodige a été écarté une semaine à cause de ce même genou, après avoir manqué presque toute la saison dernière, blessé au genou gauche.

“Ce but est pour Kun” (Agüero, ndlr), a déclaré Fati après la rencontre, rendant hommage au buteur argentin, qui est indisponible pour au moins trois mois après avoir fait un malaise samedi en Liga. “Cette victoire est pour lui.”

“On va se battre”, promet l’ailier virevoltant, qui vient de fêter ses 19 ans.

L’ailier international français Ousmane Dembélé a effectué son retour, quatre mois après son opération au genou droit (65e) mais s’est montré discret.

Les Blaugranas ont tremblé jusqu’au bout et auraient partagé les points sans une parade salvatrice de Ter Stegen sur une frappe de Tsygankov (82e).

Le Barça n’a pas été brillant mais qu’importe, il entrevoit la qualification grâce à cette victoire en Ukraine.