Brésil: Crespo met fin à la disette du Sao Paulo FC

L’entraîneur argentin du Sao Paulo FC Hernan Crespo porté en triomphe après le titre de champion de l’Etat de Sao Paulo contre Palmeiras, le 23 mai 2021 à Sao Paulo
/ © 2021 AFP

L’ancien buteur argentin Hernan Crespo a remporté dimanche son premier titre en tant qu’entraîneur du Sao Paulo FC, mettant fin à une disette de neuf ans de ce grand club brésilien, sacré champion de l’Etat de Sao Paulo.

L’ex-attaquant de Parme et du Milan AC n’a eu besoin que de trois mois pour soulever son premier trophée au Brésil, grâce à une victoire 2-0 en finale sur Palmeiras, après le match nul 0-0 à l’aller.

Au stade Morumbi, Luan a ouvert le score à la 36e minute, sur une frappe contrée par Felipe Melo, ancien milieu de la Juventus et de Galatasaray. Luciano a inscrit le second but du match à la 77e, reprenant un centre de Rodrigo Nestor.

En janvier, Crespo, 45 ans, avait déjà fait sensation en remportant la Copa Sudamericana, équivalent sud-américain de la Ligue Europa, avec Defensa y Justicia, modeste équipe argentine.

C’est aussi un nouveau titre pour la collection de Dani Alves, qui n’a pas joué dimanche à cause d’une blessure au genou, mais évolue au Sao Paulo FC depuis 2019, après avoir fait pratiquement tout le reste de sa carrière en Europe, au FC Seville, au FC Barcelone, au Paris SG et à la Juventus. À 38 ans, il a remporté son 42e trophée, un record.

Six fois champion brésilien et trois fois sacré en Copa Libertadores, le Sao Paulo FC est un des clubs les plus titrés du football brésilien, mais son armoire à trophées n’avait pas été dépoussiérée depuis sa victoire finale lors de la Copa Sudamericana de 2012.

Et le titre de champion de l’Etat de Sao Paulo fuyait ce club mythique depuis 2005.

Plusieurs centaines de supporters étaient rassemblés à l’extérieur du Morumbi, malgré la pandémie de Covid-19, qui a fait plus de 449.000 morts au Brésil.

Champion en titre de la Copa Libertadores, Palmeiras a perdu sa troisième finale consécutive, après des défaites en Supercoupe du Brésil et en Recopa Sudamericana.

Samedi soir, au mythique stade Maracana, Flamengo a remporté son troisième titre consécutif de champion de l’Etat de Rio de Janeiro en battant son rival historique Fluminense 3-1, après le match nul 1-1 à l’aller.

Fraîchement rappelé en sélection brésilienne, l’attaquant Gabriel Barbosa, dit Gabigol, a inscrit un doublé.

L’ancien Lyonnais Fred, 37 ans, a sauvé l’honneur du Flu en inscrivant un pénalty.

À Belo Horizonte, Hulk, ex-attaquant vedette du FC Porto et du Zénith Saint-Pétersbourg, a remporté son premier titre avec l’Atlético Mineiro, champion du Minas Gerais.

Aucun but n’a été marqué lors des deux matches de la finale contre l’América Mineiro, mais l’Atlético a été sacré grâce à ses meilleurs résultats lors des phases précédentes.