Brésil: Botafogo racheté par un copropriétaire de Crystal Palace

Le stade Nilton Santos où évolue habituellement le club de Botafogo à Rio de Janeiro, le 15 mars 2020
/ © 2022 AFP

Le magnat américain John Textor, copropriétaire de Crystal Palace, équipe de football de la Premier League anglaise, va racheter Botafogo, un des plus grands clubs du Brésil, annoncé lundi le président de l’ancienne formation de Garrincha.

“Nous allons signer un contrat avec Eagle Holdings”, fonds géré par Textor, “qui va assurer un bel avenir à Botafogo”, a déclaré le président du club de Rio, Durcesio Mello, dans une vidéo publiée sur Twitter.

John Textor, 56 ans, est un des gourous de la réalité virtuelle à Hollywood. En août dernier, il avait acquis 18% des actions de Crystal Palace, club de la banlieue sud de Londres.

Selon le site brésilien Globo Esporte, l’homme d’affaires américain va racheter 90% des actions de Botafogo, qui vient s’assurer sa remontée dans l’élite du football brésilien.

M. Textor a dit dimanche lors d’un entretien à TV Globo que le montant de l’opération était “confidentiel”, mais les médias locaux estiment qu’il investira 400 millions de réais (environ 62 millions d’euros) sur sept ans.

“Le club veut une garante significative sur plusieurs années pour le paiement des salaires, les coûts opérationnels et les investissements, qui sont les trois principaux piliers du succès sur le terrain”, a-t-il expliqué lors de cet entretien.

Il a notamment révélé vouloir investir dans la détection de jeunes talents.

L’accord entre John Textor et les dirigeants de Botafogo doit encore être validé cette semaine par le conseil d’administration et l’assemblée des actionnaires de Botafogo, ce qui devrait être une simple formalité.

Lors d’une transaction similaire, l’ex-attaquant Ronaldo “Fenomeno” a racheté en décembre Cruzeiro, le club de ses grands débuts chez les professionnels, qui végète en deuxième division depuis deux ans.

Champion brésilien en 1968 et 1995, Botafogo fera son retour en première division la saison prochaine.

L’équipe au maillot rayé blanc et noir porté autrefois par des légendes comme Garrincha ou Jairzinho avait été reléguée il y a un an, après avoir terminé en dernière position de la Série A du Brasileirao.