Bleus, objectif Mondial: Giroud et Maignan règnent sur le derby de Milan

Olivier Giroud, enlacé par Mike Maignan, a offert le derby à l’AC Milan contre l’Inter Milan à San Siro, le 5 février 2022
/ © 2022 AFP

Le derby milanais a été sauvé par Mike Maignan et renversé par Olivier Giroud en Serie A ce week-end, qui a aussi vu Kylian Mbappé et Wissam Ben Yedder continuer d’affoler les compteurs en Ligue 1, à moins de 10 mois du Mondial-2022.

Giroud roi de Milan

Olivier Giroud a changé de dimension ce week-end en Italie en faisant basculer le derby milanais en trois minutes, à l’entrée du dernier quart d’heure: ses deux buts de pur avant-centre, le premier après avoir récupéré lui-même le ballon au milieu et le second après un joli contrôle dos au but, ont offert une victoire inespérée à l’AC Milan face à l’Inter Milan (2-1).

En trois minutes, les Rossoneri ont renversé une Inter jusqu’ici dominatrice et sont revenus dans la course au scudetto, à un point des Intéristes.

Giroud, lui, a fait taire les critiques de ceux qui lui reprochaient un manque d’impact dans les grands rendez-vous en posant son empreinte sur un match longtemps frustrant pour le champion du monde, titulaire en l’absence de Zlatan Ibrahimovic (tendon d’Achille).

“We are back” (“Nous sommes de retour”), a-t-il exulté, un message pour lui comme pour Milan, mais qu’il adresse peut-être aussi au sélectionneur Didier Deschamps, qui ne compte plus sur lui depuis l’été.

Maignan chez lui à San Siro

Si Giroud a été le héros du derby milanais, le meilleur Français sur la pelouse de San Siro a sans doute été Mike Maignan, à l’autre bout du terrain. Le portier des Rossoneri, qui ne pouvait rien sur le but de l’Inter signé Ivan Perisic, a sorti plusieurs parades décisives lors d’une première période totalement dominée par les Nerazzurri.

“Donnarumma qui?”, a clamé la Gazzetta dello Sport, résumant à quel point “Magic Mike” a déjà fait oublier l’international italien, parti l’été dernier au Paris SG.

Sur Twitter, le gardien N.2 des Bleus s’est laissé aller à “chambrer” gentiment l’Inter après avoir tant brillé lors de son premier “derby de la Madonnina” (il était blessé à l’aller): “San Siro m’a été présenté comme la maison de l’AC Milan”, assène-t-il, racontant comment un voiturier l’a empêché samedi de garer sa voiture au stade, l’Inter étant formellement l’équipe accueillante.

Mbappé et Ben Yedder carburent

Si Giroud brille en Italie, d’autres attaquants français continuent de remplir leur mission en Ligue 1. Sous les yeux de l’adjoint des Bleus Guy Stéphan, Wissam Ben Yedder a éteint l’OL en moins d’une demi-heure avec Monaco (2-0), avec une passe décisive puis un but d’un ballon piqué dont il a fait sa spécialité.

L’ancien joueur de Séville a inscrit son 14e but de la saison et figure en tête du classement des buteurs. Il est aussi le joueur le plus décisif du Championnat en 2022, avec 4 buts et 2 passes décisives.

A l’autre bout du pays, dimanche, c’est Kylian Mbappé qui a repris ses bonnes habitudes, en marquant à Lille un but superbe d’une frappe lointaine enroulée, lors de la large victoire du Paris SG (5-1) chez le champion de France en titre.

Mbappé, qui compte 11 buts en Championnat cette saison, s’est aussi invité à la télévision pour évoquer son avenir, assurant que sa décision de quitter ou non le PSG en fin de saison n’était “pas prise”, alors qu’approche le choc de Ligue des champions contre le Real Madrid (15 février), présenté comme sa possible destination.

“Même si je suis libre de faire ce que je veux, je ne vais pas parler avec l’adversaire. Je suis concentré sur le fait de gagner contre le Real Madrid, et on verra après ce qui se passera”, a-t-il dit au micro d’Amazon Prime Video.