Bleus, objectif Mondial: fin d’année royale pour Mbappé et Koundé

L’attaquant français du PSG, Kylian Mbappé, célèbre un but isncrit lors du match de Coupe de France entre Feignies-Aulnoye (N3) et le Paris Saint-Germain (L1), le 19 décembre 2021 au stade du Hainaut, à Valenciennes.
/ © 2021 AFP

Ciel bleu avant les fêtes pour Kylian Mbappé et Jules Koundé: l’attaquant parisien a clôturé son année 2021 par un nouveau doublé, dimanche, confirmant sa forme étincelante comme son compatriote du Séville FC, performant samedi à un poste de latéral droit.

Koundé glisse à droite

En Espagne, Jules “Koundé s’est déguisé en Cafu”, le fameux latéral brésilien champion du monde 1994 et 2002: comme l’a résumé le quotidien sportif espagnol As, le défenseur français a été impérial lors de la victoire du Séville FC à l’arraché face au champion d’Espagne en titre, l’Atlético Madrid, samedi soir (2-1).

Après la sortie sur blessure de Gonzalo Montiel avant la demi-heure de jeu, et étant donné que le capitaine habituel Jesus Navas est déjà à l’infirmerie, Koundé a dû glisser au poste de latéral droit pour une grosse heure de jeu.

Koundé a commis une erreur grossière au début du match comme central, puis a été irréprochable dans le couloir droit, très présent en attaque et remportant tous ses duels. Un comble pour Didier Deschamps, qui avait essayé de le lancer à ce poste avant d’essuyer les foudres des critiques et de replacer l’ancien Girondin dans sa défense à trois centraux.

D’après le média américain ESPN, Chelsea, qui a déjà essuyé un refus du club andalou pour une offre à 50 millions d’euros, devrait revenir à la charge pour tenter d’enrôler le Français en janvier.

Mbappé, année pleine

Kylian Mbappé peut partir en vacances avec la satisfaction du devoir accompli. Le Parisien, qui célèbre lundi son 23e anniversaire, est suspendu pour le déplacement à Lorient mercredi et ne reverra pas les terrains avant 2022.

Mais il a soigné sa dernière, en inscrivant un doublé dimanche en Coupe de France contre Feignies-Aulnoye (3-0). Un penalty qu’il a lui-même provoqué, d’abord, puis un but au retour des vestiaires ont magnifié sa performance, sur la même lignée que ces dernières semaines.

Le Bondynois a même porté le brassard de capitaine en fin de rencontre pour clôturer son année royale.

En 2021, l’attaquant français a marqué 43 buts en club toutes compétitions confondues, un total que seul Robert Lewandowski dépasse en Europe (58 buts), selon le statisticien Opta.

Et depuis quelques semaines, les buts vont par deux pour le champion du monde 2018: il vient d’aligner trois doublés consécutifs.