Bleus, objectif Mondial: Ben Yedder encore décisif, Ferland Mendy et Kanté buteurs et vainqueurs

Wissam Ben Yedder décisif après avoir offert l’égalisation à l’AS Monaco contre Lille au stade Louis II, le 19 novembre 2021
/ © 2021 AFP

Certains Bleus ont été décisifs ce week-end: si Wissam Ben Yedder n’a pas gagné contre Lille malgré son but salvateur pour Monaco, Ferland Mendy a lui été buteur et vainqueur avec le Real Madrid à Grenade, tout comme N’Golo Kanté avec Chelsea à Leicester.

. Ben Yedder à la rescousse

Wissam Ben Yedder, pas titulaire mais une nouvelle fois décisif, a permis à Monaco d’arracher le point du nul face au Losc (2-2), vendredi lors de la 14e journée de Ligue 1.

Menés 2-1 à domicile par le champion en titre, les Monégasques ont réussi à égaliser à la 83e minute, cinq minutes après avoir été réduits à dix, grâce à leur attaquant international de 31 ans.

Lancé par son entraîneur Robert Kovac à la 72e minute, l’ancien jouur du Séville FC a confirmé sa redoutable efficacité en sortie de banc.

Sur l’année civile 2021, Ben Yedder a inscrit huit buts après être entré en jeu, soit trois de plus que tout autre joueur d’un des cinq grands championnats européens.

Troisième de L1 la saison passée, l’ASM, actuellement huitième à sept points de Nice, le dauphin du PSG, aura encore besoin de ses services.

. Grand ciel bleu pour Kanté

Tout sourit à Chelsea et N’Golo Kanté pour le moment, le milieu de terrain français ayant même été l’auteur du 2e but samedi lors de la victoire des Blues contre son ancien club, Leicester (3-0), lors de la 12e journée du Championnat d’Angleterre.

Après avoir reçu le ballon de Reece James à 40 mètres des buts sur la droite, Kanté s’est enfoncé jusqu’à la limite de la surface et a décoché une frappe du gauche qui s’est glissée le long du poteau gauche, largement hors de portée de Kasper Schmeichel.

“C’était un but fantastique”, s’est enthousiasmé son entraîneur Thomas Tuchel qui, comme à son habitude, ne tarit pas d’éloges sur le champion du monde.

“Il est exceptionnel, a insisté le technicien allemand. Il semble toujours arriver à trouver une vitesse supérieure sur le terrain. C’était une excellente prestation individuelle de sa part et nous sommes content qu’il soit de retour, qu’il se sente bien et qu’il joue l’esprit libre” après son infection au Covid et de menus pépins physiques.

Une bonne forme retrouvée qui sera sans doute un atout pour affronter la Juventus et essayer d’assurer la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions mardi.

. Ferland Mendy ouvre son compteur

En Espagne, le Français à avoir le plus brillé ce week-end est Ferland Mendy. Le latéral gauche du Real Madrid, non retenu par Didier Deschamps pour les deux derniers matches des Bleus, s’est illustré avec un but en fin de match (76e) lors du succès écrasant des Madrilènes à Grenade 4-1 dimanche en Liga.

Infranchissable en défense, Mendy s’est souvent proposé sur le plan offensif, redoublant de solutions en passant notament dans le dos de Vinicius. C’est d’ailleurs sur une passe en profondeur de Casemiro qu’il a réussi à marquer son premier but de la saison.

“Le poste d’arrière gauche est sa propriété depuis qu’il est revenu de blessure. C’est sur le terrain de Grenade qu’il avait marqué son premier but au Real, il y a deux saisons. Même s’il sait que sur son aile, Vinicius n’a pas besoin de son aide en attaque, il a quand même été proche de marquer du droit à la 53e, et a fini par marquer du droit à la 76e. Trois de ses quatre buts marqués au Real l’ont été du pied droit”, a souligné Marca, le journal le plus lu d’Espagne, dimanche soir sur son site, au sujet de l’ancien gaucher de Lyon.