Bleus, la course à l’Euro: Rabiot et Mbappé décisifs, Areola se démène

Le gardien de Fulham Alphonse Areola a écoeuré les attaquants de Liverpool, lors de la victoire surprise du club londonien à Anfield, le 7 mars 2021
/ © 2021 AFP

Didier Deschamps pensera-t-il à Alphonse Areola pour sa prochaine liste dans 10 jours? Le gardien de Fulham fait tout pour revenir chez les Bleus, même si ses chances apparaissent faibles contrairement à celles de Kylian Mbappé et Adrien Rabiot, décisifs ce week-end.

Areola frappe à la porte

Barré au Paris SG par Keylor Navas, Alphonse Areola avait surpris en acceptant de rejoindre le promu Fulham en prêt avec option d’achat au début de la saison. Mais à 27 ans, le gardien de but aux 3 sélections réalise une très bonne saison dans un club qui vient d’aller battre Liverpool chez lui (1-0) en gardant sa cage inviolée, notamment grâce à une superbe parade sur une frappe de Diogo Jota (48e).

Avec 9 matches où il n’a pas encaissé de but, il a le 4e total du championnat, à égalité avec David de Gea et Hugo Lloris qui évoluent pourtant dans des équipes bien plus huppées. Signe de sa forme ascendante, et de celle de son équipe, revenue à égalité de points avec le premier non-relégable Brighton, 6 de ces 9 “clean sheets” ont été obtenues lors des 10 dernières journées.

“Une première saison dans le football anglais, c’est toujours un défi, surtout pour un gardien de but (…) mais il a joué de façon fantastisque”, a récemment estimé son entraîneur Scott Parker. De quoi attirer l’oeil de Didier Deschamps ? Parker y croit. “Il doit continuer à jouer de la façon dont il joue et si la France l’appelle, ce sera incroyable pour Alphonse mais absolument mérité”.

Mbappé à toute vitesse

Samedi en Coupe de France, Kylian Mbappé a coulé Brest avec un boulet de canon qui s’est logé dans la lucarne des Bretons, dès la 9e minute de jeu, puis un second but de la poitrine pour le 3-0 à vingt minutes du terme. Le jeune champion du monde “a plus de facilités, il a le talent aussi”, a constaté l’entraîneur adverse Olivier Dall’Oglio.

Suspendu mercredi en championnat, l’attaquant de 22 ans a ébloui ce week-end par ses sprints, sa finesse technique et sa bonne entente avec Marco Verratti, lors d’une rencontre qu’il a disputée en intégralité. Le bolide de Bondy arrive lancé avant le huitième de finale retour de Ligue des champions contre le FC Barcelone de Lionel Messi, mercredi au Parc.

“Maintenant, on bascule sur une autre compétition, c’est un autre contexte. On se prépare normalement, comme on l’a toujours fait, et sereinement surtout”, a expliqué sur Eurosport le héros du match aller, auteur d’un triplé au Camp Nou (4-1) qui a affolé l’Europe.

Rabiot remet la Juve en jeu

Même Cristiano Ronaldo n’a pu contenir un geste d’admiration depuis le banc où il était alors assis: contre la Lazio (3-1), samedi, la belle égalisation d’Adrien Rabiot a changé la soirée de la Juve, menée 1-0 après vingt premières minutes très compliquées.

Sur une passe en profondeur d’Alvaro Morata, l’ex-Parisien a tenté la frappe en angle fermé et, juste avant la pause, trompé le portier laziale Pepe Reina qui ne s’attendait pas à une telle frappe sous la barre.

“Tout le monde s’attendait au centre et lui a tiré. Et il a eu raison”, a salué la Repubblica après ce deuxième but de la saison du Français.

Rabiot est actuellement indispensable à la Juve dont le milieu est dépeuplé par les blessures et les maladies. Outre un travail plutôt propre dans la récupération, il ose de plus en plus se projeter vers l’avant, comme l’encourage régulièrement Andrea Pirlo.

“Je lui dis toujours de frapper au but, il ne connaît pas lui-même son potentiel”, a assuré Pirlo après cette victoire précieuse pour rester au contact de l’Inter Milan et de l’AC Milan en Serie A.

“Il a un tir incroyable et une force énorme, il doit encore faire mieux”, a ajouté l’entraîneur turinois qui comptera encore sur Rabiot pour remettre la Juve en jeu mardi contre Porto en Ligue des champions.