Bleues: “Vu les résultats, je veux bien d’autres conflits à gérer”, s’amuse Diacre

La sélectionneuse de l’équipe de France Corine Diacre (g) tape la main de sa milieu de terrain Amandine Henry, lors du match de qualifications à l’Euro-2022 contre l’Autriche, le 27 novembre 2020 à Guingamp
/ © 2020 AFP

“Vu les résultats positifs de l’équipe de France, je veux bien d’autres conflits à gérer”, a déclaré vendredi la sélectionneuse Corinne Diacre après la qualification pour l’Euro-2022 acquise contre l’Autriche (3-0), malgré le conflit qui l’oppose à sa capitaine Amandine Henry.

Q: Une qualification après sept matches sans défaite, 31 buts inscrits et aucun encaissé. Il n’y a qu’un grand ciel bleu au-dessus de votre tête?

R: “C’est mieux qu’il y a deux jours à notre arrivée (en Bretagne). Ce soir il y a un peu moins de brouillard. Surtout on a fait une très bonne entame comme demandée aux joueuses: faire des efforts dans le premier quart d’heure et marquer très rapidement. C’est ce qui nous avait manqué au match aller. On a su forcer le verrou. Les coups de pied arrêtés c’est une possibilité, une arme sur corner ou coup franc. On a réussi à mettre en application ce qu’on avait travaillé.”

Q: Comment jugez-vous la prestation de Marie-Antoinette Katoto, double buteuse?

R: “C’est difficile ce soir de ressortir une prestation plus qu’une autre, j’ai plutôt envie de saluer la prestation de l’équipe de France. On avait à coeur de qualifier cette équipe de France féminine, après nos A et nos Espoirs pour l’Euro qui arrive. C’est une prestation d’ensemble satisfaisante. Après, il y a eu quelques prestations individuelles intéressantes mais je préfère qu’on souligne la prestation collective.”

Q: Les cadres ont montré l’exemple, d’Amel Majri à Wendie Renard…

R: “Oui les cadres, les pas cadres, les jeunes, les anciennes, les blondes, les brunes… Tout le monde a été à la hauteur ce soir, l’équipe de France a été à la hauteur ce soir.”

Q: Il est temps désormais d’avoir une discussion avec les joueuses pour résoudre les tensions?

R: “Oui oui, c’est possible, on aura cette discussion mais pas ce soir, on va savourer d’abord la qualification. On verra si on fait ça ce soir, demain ou lundi, ou mardi, on verra. C’est une demande d’une ou deux ou trois joueuses, une minorité en tout cas. Elles ont émis le souhait d’avoir une discussion avec le staff également donc nous aurons une réunion. Je verrai déjà ce qu’elles auront à dire et après on verra.”

Q: Qu’avez-vous pensé de la performance d’Amandine Henry, que vous avez sortie à l’heure de jeu?

R: “Comme j’ai déjà répondu, ce qui m’intéresse ce soir c’est la prestation collective. On avait un objectif, l’équipe de France était attendue ce soir. On avait parlé de match charnière, l’équipe de France a su répondre présente ce soir.”

Q: Les conflits personnels en équipe de France vont-ils se tasser? La sélection peut-elle sortir renforcée de cette épreuve?

R: “Vu les résultats positifs de l’équipe de France, je veux bien d’autres conflits à gérer, ça ne me gêne pas.”

Propos recueillis en conférence de presse.