L’entraîneur de Genk, Felice Mazzu, lors du match de Ligue des champions à Liverpool, le 5 novembre 2019
/ © 2019 AFP

Le club de Genk, champion de Belgique en titre et auteur d’un début de saison décevant, a annoncé mardi le limogeage de son entraîneur, Felice Mazzu, et des trois assistants de ce dernier.

“Le KRC Genk prend congé de Felice Mazzu”, a annoncé sur son site le club flamand engagé en Ligue des champions (C1, groupe E) et qui affiche trois défaites et un nul après quatre matches de poule.

En championnat national, Genk n’a gagné cette saison que six matches en 14 journées (avec autant de défaites).

Avec 20 points, à treize longueurs du leader Bruges, les Limbourgeois se classent actuellement à la 9e place, performance jugée négative par leur direction.

“Ces dernières semaines, la tendance a été de plus en plus négative et la direction du club n’a plus le sentiment que le staff technique actuel puisse retourner la situation”, a justifié le club mardi.

Après six saisons au Sporting Charleroi, Mazzu, âgé de 53 ans, était arrivé cet été en remplacement de Philippe Clement parti au FC Bruges. Il avait signé un contrat à durée indéterminée.

Genk a décidé de le limoger tout comme ses trois assistants, Tom Van Imschoot, Denis Dessaer et Sandro Salamone.

Dans l’attente de son successeur, Domenico Olivieri dirigera les séances d’entraînement avec l’aide de Kevin Van Dessel, entraîneur de la réserve, a précisé le club.