Samuel Eto’o lors d’une sĂ©ance photo Ă  Paris, le 24 octobre 2019
Par Yassine KHIRI / © 2019 AFP

Les footballeurs africains “ne sont pas toujours apprĂ©ciĂ©s Ă  leur juste valeur”, a dĂ©plorĂ© l’ex-attaquant camerounais Samuel Eto’o dans un entretien exclusif Ă  l’AFP alors que le Ballon d’Or, dont les votes seront clos vendredi, n’a plus Ă©tĂ© attribuĂ© Ă  un joueur d’Afrique depuis 1995.

Depuis George Weah, unique Africain vainqueur du prestigieux trophĂ©e individuel il y a près de 25 ans, aucun autre laurĂ©at n’a Ă©tĂ© issu de ce continent, malgrĂ© une relève de talent incarnĂ©e par Eto’o, Didier Drogba ou Yaya TourĂ©.

“Les mĂ©dias occidentaux dominent sur nos mĂ©dias africains, donc forcĂ©ment il y a une influence. On apprĂ©cie plus le but de (Lionel) Messi”, a estimĂ© le Camerounais lors de cet entretien rĂ©alisĂ© la semaine dernière Ă  Paris, convaincu que “les joueurs africains ne sont pas respectĂ©s”, “pas toujours apprĂ©ciĂ©s Ă  leur juste valeur”.

MalgrĂ© trois sacres europĂ©ens en Ligue des champions (2006, 2009, 2010) et plusieurs buts dĂ©cisifs en finale, Eto’o n’a jamais dĂ©crochĂ© le titre honorifique de meilleur joueur du monde. Un immense regret ?

“Non, parce que j’ai gagnĂ© pleins de trophĂ©es, j’ai crĂ©Ă© pleins de rĂŞves et pour moi ça Ă©quivaut au Ballon d’Or. Par contre j’ai beaucoup de regrets pour mes jeunes frères qui sont arrivĂ©s après ma gĂ©nĂ©ration”, a confiĂ© l’ex-attaquant, qui vient de raccrocher les crampons Ă  38 ans.

“Si les Africains votaient pour les Africains…”

Eto’o fait notamment allusion au SĂ©nĂ©galais Sadio ManĂ© et Ă  l’Egyptien Mohamed Salah, absents surprise du podium du prix Fifa The Best en septembre, malgrĂ© leur flamboyante saison avec le champion d’Europe Liverpool.

InvitĂ© Ă  se prononcer devant les camĂ©ras sur son favori parmi les finalistes Messi, Cristiano Ronaldo et Virgil van Dijk, lors de la cĂ©rĂ©monie Ă  Milan, Eto’o avait citĂ©… les deux joueurs africains avant de s’Ă©clipser. Une sĂ©quence qui a tournĂ© en boucle sur les rĂ©seaux sociaux.

“C’Ă©tait une opportunitĂ© pour l’Afrique de les voir sur le podium et pourquoi pas gagner. Ils ont fait une belle saison et cela n’aurait choquĂ© personne qu’ils gagnent”, a justifiĂ© l’ex-star du FC Barcelone (2004-2009).

MalgrĂ© le vote des sĂ©lectionneurs et des capitaines des 54 Ă©quipes nationales africaines, ManĂ©, finaliste de la CAN-2019, et Salah, n’ont pas fait le plein de voix sur le continent. De quoi dĂ©clencher plusieurs polĂ©miques, en Egypte et ailleurs.

“Pourquoi cette haine entre nous, Africains ? Pourquoi cette jalousie mal placĂ©e ? Si nous, nous ne nous apprĂ©cions pas, les autres ne le feront pas Ă  notre place. C’est juste dommage ! Si tous les Africains votaient pour les Africains, on aurait eu plusieurs meilleurs joueurs jusqu’Ă  prĂ©sent”, regrette Samuel Eto’o.

Avec les deux stars des “Reds” mais aussi Riyad Mahrez (AlgĂ©rie), Kalidou Koulibaly (SĂ©nĂ©gal), et Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon), le foot africain a toutefois placĂ© cinq reprĂ©sentants sur les 30 nommĂ©s pour le Ballon d’Or 2019, qui sera dĂ©cernĂ© le 2 dĂ©cembre Ă  Paris.

Meilleurs buteurs de Premier League

Mais comment faire pencher le jury mondial de 180 journalistes en leur faveur ?

“Il faut dĂ©jĂ  que l’Afrique se montre très forte, rĂ©pond Eto’o. Aujourd’hui, on a la chance d’avoir des joueurs qui sont bons, qui marquent plus de dix buts en Ligue des champions ! On a eu les trois meilleurs buteurs du championnat anglais (ManĂ©, Salah, Aubameyang), ce n’est pas croyable que ces jeunes n’aient pas notre appui”.

“Mon objectif, c’est d’accompagner ces jeunes autant que je peux, les dĂ©fendre, les protĂ©ger, parce qu’un jour viendra oĂą ils devront aussi passer le flambeau. C’est ce que nous, Africains, n’avons pas toujours compris, Ă  tous les niveaux, et c’est pour ça que nous sommes toujours derrière”, ajoute-t-il.

Si l’Argentin Messi, ancien coĂ©quipier d’Eto’o au Barça et l’un des favoris de cette Ă©dition 2019, venait Ă  l’emporter, cela ferait tout de mĂŞme plaisir au Camerounais ?

“C’est le meilleur joueur de tous les temps! Quand je donne mon opinion sur +Leo+, mĂŞme lui me dit que je ne suis pas objectif (rires). Tout ce que Messi fait… c’est juste le Dieu du ballon rond, s’enthousiasme-t-il. Je serais heureux qu’il gagne une fois de plus”.