Arrêt des compétitions: l’OL réclame 117 millions à la Ligue pour le préjudice subi

Le présdent de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas au siège de la Ligue de foot professionnel, le 10 septembre 2020 à Paris
/ © 2020 AFP

L’Olympique lyonnais réclame 117 millions d’euros à la Ligue de football professionnel (LFP), au titre du préjudice qu’il dit avoir subi du fait de l’arrêt prématuré du championnat dû à la pandémie de coronavirus, a indiqué mardi son directeur général Thierry Sauvage.

Le Conseil d’Etat devrait “très vite” statuer sur le fond de l’affaire, a indiqué à quelques journalistes M. Sauvage en marge de la présentation des résultats annuels du club.

En juin, le club rhodanien avait été débouté de sa demande par cette même institution jugeant en référé.

Il avait donc pris acte de la fin prématurée du championnat, conclu à une piteuse 7e place, qui le privait de compétition européenne pour la première fois en un quart de siècle.

“On a été arrêté à cette position de 7e alors qu’on finit toujours bien nos parcours de championnat”, a de nouveau regretté M. Sauvage.

Par la voix de son président Jean-Michel Aulas, l’OL n’a cessé depuis de réclamer une reprise des compétitions, en soulignant que les matches avaient recommencé à la fin du printemps dans les autres championnats européens majeurs.

OL Groupe, la holding qui coiffe l’Olympique lyonnais, estime l’impact de la pandémie sur ses comptes à 100 millions d’euros: 50 millions liés à l’arrêt des compétitions et 50 millions de manque à gagner sur ses ventes de joueurs, qui, explique-t-il, n’ont pu se mettre en évidence auprès d’acheteurs potentiels faute de pouvoir jouer.