Angleterre: Vieira de retour en terrain connu à Crystal Palace

Le Français Patrick Vieira, alors entraîneur de Nice, lors d’un match de groupes de la Ligue Europa à Leverkusen, le 22 octobre 2020
/ © 2021 AFP

Patrick Vieira is coming home ! L’ancien international français, nommé entraîneur de Crystal Palace dimanche, va retrouver la Premier League et tenter de relancer sa carrière de coach, là où il s’est fait un nom et un palmarès comme joueur.

“Je suis vraiment impatient de retrouver la Premier League et de diriger ce grand club pour commencer ensemble un nouveau chapitre”, s’est réjoui Vieira dans le communiqué de son nouveau club.

Le champion du monde 1998 et champion d’Europe 2000, sélectionné à 107 reprises avec les Bleus entre 1997 et 2009, a signé un contrat de trois ans avec les “Eagles” (aigles), l’un des sept clubs londoniens de l’élite anglaise.

Sans club depuis son limogeage à Nice en décembre, le technicien de 45 ans succède à Roy Hodgson, qui avait décidé en mai de quitter le club du sud de Londres, à 73 ans, après quatre ans en poste.

Sous la direction de l’Anglais, Crystal Palace s’est installé dans l’élite, sans jamais flirter avec la relégation, et a terminé la saison dernière à la 14e place du Championnat.

Le Français retrouve un championnat qu’il connaît bien, dans un club solide: “Le club a des fondations fantastiques après plusieurs années en Premier League et j’espère pouvoir le faire encore progresser”, a reconnu Vieira.

Galaxie City

Formé à Cannes, “Pat” avait quitté la France dès ses 19 ans pour rejoindre l’AC Milan (1995-96), une brève étape avant son long séjour à Arsenal (1996-2010) où il est devenu l’un des meilleurs milieux du monde, et l’idole du club londonien dont il fut capitaine.

Physique phénoménal et technique très au-dessus de la moyenne, Vieira avait trouvé en Premier League le terrain d’expression idéal et remporté avec les “Gunners” trois titres de champion d’Angleterre (1998, 2002, 2004) et quatre éditions de la Coupe d’Angleterre.

C’est aussi en Angleterre qu’il a débuté sa carrière d’entraîneur, comme responsable du développement de Manchester City, puis en charge de l’équipe réserve du club où il avait joué une dernière saison, en 2010-11, après deux derniers passages par l’Italie (Juventus Turin de 2005 à 2006, puis Inter Milan de 2006 à 2010).

Vieira a ensuite fait en 2016 ses grands débuts comme entraîneur principal au New York City FC, l’un des clubs satellites de la galaxie City, dans le Championnat nord-américain (MLS).

Retrouvailles le 16 octobre

Il est revenu en 2018 en France pour prendre la direction de l’OGC Nice, une expérience de 30 mois au bilan mitigé, notamment dans la gestion de son effectif et pour ses choix tactiques, malgré de belles 7e et 5e places en Ligue 1.

Si son aura en Angleterre est toujours intacte, Vieira joue gros à Crystal Palace qui était tout près de recruter le Suisse Lucien Favre, avant que l’ancien entraîneur de Dortmund et de Nice ne décide de faire marche arrière.

Des succès comme joueur n’offrent aucune garantie lorsqu’on endosse le costume d’entraîneur: Vieira le sait bien, pour avoir croisé autant de géants du jeu devenus de grands entraîneurs (Deschamps, Zidane) que d’autres pour qui la carrière de technicien est plus tumultueuse (Henry, Makélélé).

Première mission pour le nouveau coach des “Eagles”: recomposer un effectif qui se limite pour l’instant à 17 joueurs sous contrat, dont l’Ivoirien Wilfried Zaha et le Belge Christian Benteke.

Le natif de Dakar n’a pas beaucoup de temps pour se préparer: la saison 2021-21 débutera le 14 août par un court déplacement à Chelsea, vainqueur de la dernière Ligue des champions.

Il lui faudra attendre quelques semaines, le 16 octobre, pour retrouver Arsenal. Un club qui a perdu de son standing depuis l’ère Vieira-Henry et qui a déjà connu trois entraîneurs depuis le départ d’Arsène Wenger en 2018. Crystal Palace, première étape vers un vrai retour à la maison pour Vieira ?