Angleterre: vainqueur à Crystal Palace, Manchester City tout proche du titre

Le milieu espagnol Ferran Torres a marqué le second but de Manchester City lors du match de Premier League sur la pelouse de Crystal Palace, le 1er mai 2021
/ © 2021 AFP

Manchester City est tout proche de son septième titre de champion d’Angleterre après sa victoire (2-0) à Crystal Palace, samedi, pour la 34e journée de Premier League.

Si son dauphin Manchester United, qui compte 13 points de retard avec 5 matches à jouer, perd à Old Trafford contre Liverpool dimanche, City sera officiellement sacré, deux jours avant sa demi-finale retour de Ligue des Champions contre le Paris SG, après l’avoir emporté 2-1 au Parc à l’aller.

Ce serait la fin d’un suspens éventé depuis quelques semaines déjà et un deuxième trophée cette saison, après la Coupe de la Ligue remportée contre Tottenham (1-0) le week-end dernier.

Le symbole serait aussi assez fort pour les Citiziens qui ont rétabli leur domination sur le foot anglais en 2018 et 2019, après avoir cédé le titre à Liverpool, champion pour la première fois depuis 30 ans la saison passée.

Pep Guardiola, bien qu’il s’en défende, avait en tout cas clairement fait comprendre qu’il n’avait plus trop de crainte pour le sacre national et qu’il jouait désormais tout pour l’Europe.

Avec Benjamin Mendy, Nathan Ake ou même Sergio Agüero titulaires, Guardiola avait considérablement fait tourner pour préparer l’échéance européenne.

Mais l’effectif de City est tellement dense et cohérent cette année qu’il peut se le permettre.

Les Mancuniens ont pourtant mis du temps à trouver la faille, se montrant très maladroits dans le dernier geste ou la dernière passe lors des 45 premières minutes.

Leurs deux buts sont d’ailleurs venus lors de la seconde période.

Agüero, qui n’avait plus marqué pour City en championnat depuis janvier 2020, a superbement contrôlé un centre tendu pour déclencher une demi-volée puissante du droit sous la barre de Vicente Guaita (1-0, 57e).

Alors que l’Argentin s’apprête à quitter le club à la fin de la saison, il a inscrit son premier but à Sellhurst Park, l’un des très rares stades de Premier League dont il n’avait pas fait trembler les filets lors de ses 257 réalisations précédentes.

Moins de deux minutes plus tard, c’est l’Espagnol Ferran Torres qui a doublé la mise d’un intérieur du pied gauche (2-0, 59e), avant que Raheem Sterling, peu en réussite ces derniers temps, ne trouve le poteau, quatre minutes plus tard.

S’il ne s’assure pas le titre ce week-end, City aura une autre chance samedi prochain en recevant un autre demi-finalistes de C1, Chelsea, 4e.