Angleterre: Tottenham se relance et enfonce encore Leeds

La recrue Dejan Kulusevski (à droite) vient de marquer le 2e but de Tottenham contre Leeds United à Elland Road, le 26 février 2022
/ © 2022 AFP

Après son faux pas à Burnley (1-0), mercredi, Tottenham s’est relancé dans la cours à la Ligue des champions en gagnant à Leeds (4-0), samedi, pour la 27e journée de Premier League, accroissant encore la pression sur Marcelo Bielsa.

Avec 42 points, les Spurs restent 7es mais il n’ont que 4 points de retard sur Manchester United, 4e et dernier qualifié virtuel pour la C1, qui compte un match en plus.

De quoi consoler Antonio Conte, qui semblait avoir mis son avenir sur le banc des Spurs en doute en milieu de semaine, après 3 défaites en 4 matches de ses hommes.

Leeds reste 15e avec 3 longueurs seulement d’avance sur la zone rouge et plus de matches joués que ses poursuivants immédiats.

Avec un point grappillé et 21 buts encaissés sur les 6 dernières journées, dont un 6-0 à Liverpool, mercredi, la tendance est alarmante et Bielsa semble plus que jamais sur la sellette.

La première demi-heure du match a symbolisé à l’extrême les difficultés de l’équipe de l’Argentin, extrêmement naïve sur les deux premiers buts.

L’ouverture du score est venu sur une échappée de Ryan Sessegnon sur la gauche, dont le centre fuyant a trouvé son alter ego de la droite, Matt Doherty, au second poteau (1-0, 10e).

Doherty a encore été impliqué sur le deuxième but, remisant pour Dejan Kulusevski lors d’un une-deux, pour permettre au Suédois de frapper en force au premier poteau et de tromper encore Ilan Meslier (2-0, 15e).

Et peu avant la demi-heure de jeu, c’est Harry Kane qui a profité d’un mauvais alignement de la défense de Leeds et d’un ballon en cloche parfaitement dosé de Pierre-Emile Hojbjerg pour enfoncer encore le clou (3-0, 27e).

En toute fin de match, Kane a offert le 4e but à Son Heung-Min (4-0, 85e), pour le 37e but inscrit en championnat par l’un des deux sur une passe décisive de l’autre, ce qui en fait la doublette la plus prolifique de l’histoire de la Premier League devant celle de Chelsea composée de Didier Drogba et Frank Lampard.

A l’autre bout du terrain, les poteaux de Robin Koch (16e) et Raphinha (90e), une tête non cadrée de Luke Ayling, (44e), et une énorme occasion gâchée par Stuart Dallas, après un dégagement contré de Hugo Lloris (75e), ont encore démontré un manque de réalisme alarmant de Leeds devant le but.