Angleterre: Tottenham rate le coche à Southampton

La défense de Tottenham autour de son gardien Hugo Lloris concède un but à James Ward-Prowse (au centre) à Southampton, le 28 décembre 2021
/ © 2021 AFP

Malgré une supériorité numérique durant une majorité de la rencontre, Tottenham a perdu la 5e place du championnat d’Angleterre au profit de West Ham en concédant le match nul sur le terrain de Southampton (1-1) mardi lors de la 20e journée.

Invaincu en championnat depuis l’arrivée d’Antonio Conte sur le banc, début novembre, Tottenham (6e place avec 30 points) a chuté du 5e rang au profit de West Ham (31 points), victorieux de Watford (4-1) dans l’après-midi.

Menés dès la 25e minute après un but de James Ward-Prowse, les Spurs ont égalisé sur un penalty d’Harry Kane (41e), après un tacle mal maîtrisé et l’expulsion de Mohammed Salisu.

Malgré une domination franche (13 tirs dans la surface de réparation en seconde de période), ils n’ont pas su être suffisamment précis et se sont vu refuser deux buts, dont l’un pour un hors-jeu de quelques centimètres de Kane.

Après avoir pris seulement un point lors de ses trois derniers matches, West Ham, s’est bien ressaisi sur le terrain de Watford.

Menée dès la quatrième minute de jeu après un but d’Emmanuel Denis, l’équipe surprise de cette première moitié de saison a su renverser la vapeur en seulement deux minutes par Tomas Soucek (27e), puis Saïd Benrahma (29e), avant que Mark Noble sur penalty (58e) et Nikola Vlasic (90+2) n’assurent la victoire en seconde période.

Sans son entraîneur Patrick Vieira, testé positif au Covid, Crystal Palace s’est de son côté facilement imposé face à la lanterne rouge Norwich (3-0) grâce notamment à des buts d’Odsonne Edouard et Jean-Philippe Mateta.

La journée se poursuit mardi soir avec LeicesterLiverpool (21h00).

Plusieurs reports

Deux rencontres prévues ce mardi ont été reportées en raison de nombreux cas positifs de Covid: Arsenal-Wolverhampton et Leeds-Aston Villa.

103 tests administrés aux joueurs et membres des staffs des vingt clubs de première division anglaise entre le 20 et le 26 décembre se sont avérés positifs, du jamais vu depuis le début de la pandémie.

Le spectre de mesures de restrictions supplémentaires dans les stades semble toutefois s’être éloigné à court terme, le Premier ministre britannique Boris Johnson ayant indiqué qu’aucune nouvelle annonce ne serait faite avant la fin de l’année.

Alors que quinze rencontres de championnat ont été reportées depuis le 12 décembre, plusieurs entraîneurs, notamment Brendan Rodgers (Leicester) et Jürgen Klopp (Liverpool) ont de nouveau critiqué le calendrier de fin d’année, qui prévoit traditionnellement deux journées en l’espace de 48 heures, les 26 et 28 décembre.