L’attaquant de Sheffield United Oliver McBurnie (d) face au défenseur espagnol de Bournemouth Diego Rico, le 9 février 2020 à Sheffield
/ © 2020 AFP

Vainqueur à domicile de Bournemouth (2-1), dimanche pour la 26e journée de Premier League, le promu Sheffield United s’invite provisoirement dans les places européennes au nez et à la barbe de Tottenham ou Manchester United.

Avec ce succès, les Blades comptent 39 points et dépossèdent de la 5e place qualificative pour la Ligue Europa les Spurs (37) qui ne joueront que dimanche prochain, la journée ayant été étalée sur deux weekends.

Le club du nord de l’Angleterre revient en outre à deux points de Chelsea (4e) et de la Ligue des Champions, et porte son avance sur Manchester United et Wolverhampton à 4 unités.

À la lutte pour le maintien avec sa 16e place et ses deux unités d’avance sur la zone rouge, Bournemouth était pourtant venu avec beaucoup d’envie et a mieux démarré le match, ouvrant le score par Callum Wilson de près (0-1, 13e).

Souvent pris en infériorité numérique sur les ailes par le 4-3-3 mis en place par Eddie Howe, Sheffield a dû faire le dos rond.

Il a pu compter sur son gardien Dean Henderson (22 ans) qui apparaît de plus en plus comme une alternative possible pour la sélection nationale à Jordan Pickford, encore auteur d’une bourde samedi malgré la victoire d’Everton (3-1) contre Crystal Palace.

Les locaux ont fini par reprendre le contrôle du match et mettre une pression constante sur Bournemouth, qui a cédé juste avant la pause après un cafouillage (1-1, 45+1).

Le but de la victoire est venu d’un bel appel dans la surface du Français Lys Mousset qui a glissé le ballon à John Lundstram dont l’enchaînement rapide contrôle du droit, frappe du gauche n’a laissé aucune chance à Aaron Ramsdale (2-1, 84e).

L’autre match de la journée, qui devait opposer en fin d’après-midi Manchester United à West Ham, a été reporté en raison de la tempête Ciara.