Angleterre: Richard Arnold futur PDG de Manchester United au départ d’Ed Woodward

Le vice-président exécutif Ed Woodward vu le 29 janvier 2020 à Manchester, va quitter son poste
/ © 2022 AFP

Manchester United a annoncé jeudi que Richard Arnold allait devenir début février son président-directeur général, lorsque le vice-président exécutif, Ed Woodward, quittera son poste.

Le départ de Woodward, l’une des personnalités les plus détestées à Old Trafford et au-delà, avait déjà été annoncé en avril dernier, quelques jours après la polémique sur le projet mort-né de Super Ligue européenne qui avait provoqué une très vive colère des supporters des Red Devils.

Le club avait alors assuré qu’il n’y avait aucun rapport entre les deux sujets.

Arrivé en 2005 au club et véritable homme-lige de la famille Glazer qui possède le club, Ed Woodward avait été propulsé vice-président exécutif en 2012.

Il est depuis largement considéré par les supporters comme principal responsable du déclin des résultats de l’équipe qui n’a plus remporté le titre national depuis la dernière saison sous la direction de Sir Alex Ferguson, en 2013.

En janvier 2020, sa maison avait été attaquée

en son absence

par une vingtaine de supporters qui avaient badigeonné les murs de peinture rouge et déclenché un engin pyrotechnique, tout en proférant des menaces de mort dans des images diffusées sur les réseaux sociaux.

Arnold, qui était directeur exécutif du groupe Manchester United depuis 2013, s’est dit “honoré d’avoir la chance de servir ce grand club” et “déterminé à justifier cet honneur de toutes les façons” qu’il le pourra.

“Nous attendons que Richard et son équipe ouvrent une nouvelle phase dans l’évolution du club avec des projets d’investissements ambitieux à Old Trafford, le renforcement de nos relations avec les fans et une détermination continue pour atteindre notre objectif le plus important, le succès sur le terrain”, a indiqué Joel Glazer, co-président exécutif.