Angleterre: Pogba a rejoué et perdu avec Manchester

Le Français Paul Pogba de retour en Premier League avec Manchester United sur le terrain de Watford, le 22 décembre 2019
/ © 2019 AFP

Blessé depuis fin août à une cheville, Paul Pogba a rejoué avec Manchester United, entrant en jeu à la 64e d’un match perdu 2-0 chez la lanterne rouge, Watford, samedi, pour la 18e journée de Premier League.

Rentré en jeu alors que le score était déjà acquis dix minutes plus tôt, sur une énorme boulette de David De Gea (1-0, 50e) et un pénalty concédé par Aaron Wan-Bissaka (2-0, 54e).

Très attendu par les supporters mais aussi Ole Gunnar Solskjaer qui voit en lui une arme supplémentaire pour forcer les défenses des équipes moins huppées contre lesquelles United peine tant, Pogba n’a pas su inverser le cours de la rencontre.

Il a été actif et disponible, mais Watford n’a pas eu beaucoup de mal à conserver son avantage face au forcing un peu désordonné des Red Devils.

Cette défaite laisse son équipe à la 8e place avec 25 points pris en 18 matches, avec 4 points de retard sur Chelsea qui doit encore se déplacer à Tottenham en fin d’après-midi.

Avant cette entrée en jeu, le milieu de terrain français, touché lors d’un match contre Southampton lors de la 4e journée, n’avait pris part qu’à deux matches avec son club depuis, sur les 28 disputés par les Manchester et l’équipe de France.

Sa convalescence a été très commentée par la presse anglaise qui se gaussait de ses photos avec Zinédine Zidane à Dubaï, où il se soignait, ou des vidéos récentes où il dansait au mariage de son frère, quelques jours avant que son entraîneur ne le dise “malade”.

Ole Gunnar Solskjaer a cependant constamment pris sa défense.

“Tout le monde a le droit de se blesser. J’ai raté 18 mois pour blessure (en tant que joueur). J’ai aussi été à des mariages et j’ai été malade, j’ai fait d’autres choses. Je n’étais pas le meilleur des danseurs, pas aussi bon que Paul, c’est certain”, a-il plaisanté en conférence de presse avant le match à Watford.

Solskjaer a aussi tordu le coup à toutes rumeurs évoquant un transfert cet hiver: “Paul ne sera pas vendu en janvier, non”, a assuré le Norvégien.