Angleterre: neutralisé à Crystal Palace, Brighton rate la tête

Le buteur français de Brighton Neal Maupay applaudit et célèbre avec ses supporters après le match nul 1-1 à Crystal Palace, à Londres, le 27 septembre 2021
/ © 2021 AFP

Malgré un point arraché dans le temps additionnel par son français Neal Maupay, face au Crystal Palace de Patrick Vieira (1-1), Brighton a raté une chance inespérée de prendre la tête de la Premier League, lundi, en clôture de la 6e journée.

Les défaites de Chelsea et de Manchester United, ainsi que le nul de Liverpool auraient offert la première place aux Seagulls en cas de succès à Selhurst Park avec un point d’avance sur les Reds.

Mais les hommes de Graham Potter restent sixièmes, calés dans un groupe de 5 équipes qui suivent les leaders de Liverpool à un point, alors que les Eagles, sont 15e avec 6 points en autant de matches.

Comme lors de la victoire contre Tottenham, on a pu mesurer la révolution tactique impulsée par Vieira qui a succédé au vétéran Roy Hodgson cet été.

Son Crystal Palace est bien plus offensif et n’hésite pas à faire le jeu, là où il misait presque tout sur les contre-attaques les saisons précédentes.

Face à une équipe de Brighton jamais avare en efforts offensif, cela a donné un match très ouvert et animé, même si les occasions n’ont pas été très nombreuses.

Crystal Palace pourra s’en vouloir de passer à côte de son deuxième succès de la saison, après avoir ouvert le score grâce à une course de Conor Gallagher, le jeune milieu offensif prêté par Chelsea, qui a repiqué dans la surface avant d’être déséquilibré par Leandro Trossard.

Wilfried Zaha a transformé le pénalty en prenant à contre-pied Robert Sanchez pour son 400e match sous le maillot des Londoniens (1-0, 45e+1).

A 12 minutes de la fin du temps réglementaire, André Ayew, idéalement servi par Christian Benteke a raté de peu le 2-0.

Un raté qui leur a coûté cher, puisque dans la 5e minute du temps additionnel, un six mètres repoussé par la défense de Brighton s’est transformé en ouverture dans le dos de la défense pour Maupay qui a lobé avec beaucoup de sang froid et d’habileté Vicente Guaita (1-1, 90+5).