Le nouvel entraîneur de Tottenham José Mourinho (g) congratule son gardien de but argentin Paulo Gazzaniga à la fin du match contre West Ham, le 23 novembre 2019 à Londres
Par Frédéric HAPPE / © 2019 AFP

Attendu au tournant, JosĂ© Mourinho ne s’est pas loupĂ© pour ses dĂ©buts avec Tottenham qui a gagnĂ© (3-2) Ă  West Ham, alors que Liverpool a consolidĂ© sa première place avec un succès Ă  Crystal Palace (2-1), samedi, pour la 13e journĂ©e de Premier League.

Retour gagnant pour Mourinho

Premier match, premier succès pour le coach portugais et surtout première victoire Ă  l’extĂ©rieur en championnat depuis une Ă©ternitĂ©dix mois et douze matchespour les Spurs, vainqueurs 3 Ă  2 Ă  West Ham.

Un match très convainquant pendant une heure, avec un avantage de trois buts Ă  la clĂ©, puis un relâchement qui a permis aux locaux de revenir Ă  un but dans le temps additionnel, mais l’essentiel est prĂ©servĂ©.

“Quand les choses tournent en votre faveur, gagner est la plus belle des sensations”, a savourĂ© le coach, de retour en bord de touche, son “habitat naturel”, 11 mois après avoir Ă©tĂ© remerciĂ© par Manchester United.

En mettant Moussa Sissoko, homme de base de son prĂ©dĂ©cesseur, Mauricio Pochettino, sur le banc, pour titulariser Eric Dier qu’il a toujours apprĂ©ciĂ©, Mourinho a commencĂ© Ă  imprimer sa marque sur le club.

Lucas Moura et Dele Alli, eux aussi titulaires, semblent bĂ©nĂ©ficier de la confiance du nouveau boss et le lui ont bien rendu avec des prestations très intĂ©ressantes, alors que Son Heung-Min et Harry Kane, fidèles Ă  eux-mĂŞmes, ont Ă©tĂ© Ă  crĂ©diter d’un but chacun, et mĂŞme d’une passe dĂ©cisive pour le CorĂ©en.

Grâce à ce succès, Tottenham remonte provisoirement dans la première moitié du classement (9e avec 17 points), en attendant mieux.

Liverpool comme d’habitude

Encore une victoire, mais encore une victoire par un petit but d’Ă©cart pour les Reds qui ne laissent pas grand chose en chemin avec leurs 37 points pris sur 39 possibles.

Le Sénégalais Sadio Mané avait pourtant mis son équipe sur le chemin du succès avec un but en début de seconde période (0-1, 49e), mais la défense de Liverpool, décidément bien moins solide que la saison dernière, a cédé à huit minutes du terme sur un but de Wilfried Zaha (1-1, 82e).

Un point faible dont arrive Ă  s’accommoder le leader de Premier League devenu spĂ©cialiste des buts dĂ©cisifs dans les dernières minutes. Cette fois, le sauveur avait le visage de Robert Firmino qui a repris un ballon qui traĂ®nait au point de pĂ©nalty Ă  quatre minutes de la fin du temps rĂ©glementaire (1-2, 86e).

En attendant le choc entre Manchester City et Chelsea un peu plus tard, Liverpool garde 8 points d’avance sur Leicester, toujours aussi solide et qui l’a emportĂ© Ă  Brighton 2-0.

Arsenal peut remercier Lacazette

Un doublĂ© d’Alexandre Lacazette, dont un but au bout du temps additionnel, a Ă©vitĂ© Ă  Arsenal l’humiliation d’une dĂ©faite Ă  domicile contre le relĂ©gable Southampton (2-2).

Menés par deux fois au score, sur des buts de Danny Ings (8e) et James Ward-Prowsr (71e), les Gunners sont revenus grâce à leur attaquant français, mais avec trois points pris sur les 5 derniers matches, ils rétrogradent à la 7e place avec 18 points, à 7 longueurs du quatuor de tête.

Autant dire que la pression sur l’entraĂ®neur Unai Emery, Ă  qui un ultimatum aurait Ă©tĂ© fixĂ© par ses dirigeants, n’est pas près de se dissiper.