L’attaquant sénégalais de Liverpool Sadio Mané célèbre le but décisif qu’il vient d’inscrire pour les Reds, vainqueurs 2-1 de Bournemouth le 7 mars 2020 à Anfield
/ © 2020 AFP

Liverpool s’est fait peur mais les Reds ont fini par gagner samedi face à Bournemouth (2-1), pour la 29e journée de Premier League, sans tout à fait se rassurer avant un match couperet en Ligue des Champions mercredi.

Face au 18e et premier relégable, tout autre résultat qu’une victoire aurait provoqué trois jours de tumulte, jusqu’au huitième de finale retour contre l’Atlético Madrid, mercredi.

Cette victoire, qui a le mérite de rapprocher encore un peu plus le club des bords de la Mersey du titre de champion après lequel il court depuis 30 ans, sauve les apparences, mais n’effacera pas les interrogations.

Il y a tout d’abord eu cette ouverture du score des visiteurs sur leur premier contre, fort joliment mené mais sur lequel Joe Gomez, un peu poussé dans le dos par son adversaire au départ de l’action, n’a pas semblé très concentré (0-1, 8e).

Il y a eu cette tête de Nathan Aké sur laquelle Adrian a commis une nouvelle faute de main et que le gardien a été tout heureux de voir finalement filer juste au-dessus de la transversale (14e).

Il y a également eu ce sauvetage sur la ligne de James Milner sur un lob de Ryan Fraser à l’heure de jeu qui a montré qu’à aucun moment Liverpool n’a vraiment semblé dominer son sujet.

Orphelin de son capitaine et aboyeur en chef, Jordan Henderson, et avec un Fabinho qui peine à retrouver son éclat au milieu, le jeu des Reds est un peu grippé.

Offensivement, malgré un Mané très en jambes et qui a failli inscrire l’un des buts de la saison, d’une frappe de 25 mètres qui est venue s’écraser sur la transversale (74e), la production a aussi été plutôt moyenne.

Les deux buts de Liverpool sont d’ailleurs venus de deux ballons bêtement perdus l’un à 30 mètres des buts et exploité par Mohamed Salah (1-1, 25e), l’autre sur la ligne médiane et transmis immédiatement par Virgil van Dijk à Sadio Mané (2-1, 33e).

Autant dire que les hommes de Jürgen Klopp vont devoir monter leur niveau de jeu d’un cran ou deux d’ici mercredi s’ils veulent renverser les solides Colchoneros, vainqueurs 1-0 à l’aller.

Résultats de la 29e journée:

samedi

LiverpoolBournemouth 21

(15h00 GMT) WolverhamptonBrighton

Crystal PalaceWatford

Sheffield UnitedNorwich City

ArsenalWest Ham

SouthamptonNewcastle

(17h30 GMT) BurnleyTottenham

dimanche

(14h00 GMT) ChelseaEverton

(16h30 GMT) Manchester UnitedManchester City

lundi

(20h00 GMT) LeicesterAston Villa